Foie

Foie

Définition 

Le foie est un des organes les plus importants de l'organisme, en volume (il pèse 2 kilos à 2,5 kilogrammes chez l'adulte) et en matière de métabolisme (fonctionnement), puisqu'il assure de nombreuses fonctions.

 

Généralités 

 

 

Le foie est un organe vital possédant plusieurs fonctions, en particulier la synthèse et la sécrétion de la bile, la synthèse des protéines comme l'albumine, le fibrinogène et les facteurs de coagulation.

D'autre part, cette glande joue un rôle primordial dans le métabolisme (utilisation) des sucres et des lipides (corps gras comme le cholestérol entre autres), la synthèse du glycogène (longues chaînes de glucides), le stockage de la vitamine B12, ainsi que celui du fer. Enfin, le foie possède des capacités de neutralisation des toxines et d'autres produits contenant de l'ammoniaque.

Le terme hépatique désigne tout ce qui se rapporte au foie. C'est ainsi que l'on parle d'artère hépatique, de colique hépatique, d'affection hépatique. Ce terme désigne également un individu souffrant du foie.

Le terme hépatique ne doit pas être confondu avec celui d'hépatite qui désigne, de façon générale, une affection de nature inflammatoire concernant le foie.

 

ANATOMIE DU FOIE

De coloration rougeâtre et gorgé de sang, le foie est la plus grosse glande du corps. Il posséde à la fois une fonction digestive et une fonction d'organe de réserve et d’excrétion.
Sa consistance est relativement ferme, mais friable et surtout fragile.

Le foie est composé d'un grand nombre de petits segments que l'on appelle des lobules hépatiques. Chacun d'entre eux est constitué de cellules, les hépatocytes, agencés comme les briques d'un mur.

Son poids est d'environ 1 kilo et demi chez un adulte en bonne santé.

Il se situe dans l'abdomen, plus précisément dans la région hypocondriaque droite et épigastrique. L'hypocondre est localisée à la partie droite de l’abdomen en-dessous des côtes. L'épigastre correspond à l'emplacement de l'estomac et se délimite par le triangle fait par la soudure cartilagineuse des dernières côtes du thorax.

Placé sous le diaphragme, le foie est presque entièrement situé derrière les dernières côtes, qui le protègent plus ou moins lors d'éventuels traumatismes.

 

Le foie est formé de 4 lobes.

La vascularisation hépatique (du foie) est constituée de l'artère hépatique et de la veine porte hépatique, qui pénètrent dans le foie à la hauteur du hile du foie.

La vésicule biliaire, quant à elle, est située dans une petite fossette sur la face inférieure du foie, au niveau du lobe droit. Avant de venir s'emmagasiner dans la vésicule biliaire, la bile quitte le foie par plusieurs conduits qui convergent pour donner le volumineux conduit hépatique commun. Sur son parcours, il est rattrapé par le conduit (ou canal) cystique, par lequel se vide la vésicule biliaire. L'union des 2 canaux forment le cholédoque.

 

 

 

PHYSIOLOGIE DU FOIE

La fonction du foie est schématiquement celle d'un énorme filtre.

Il possède également un rôle de traitement du sang chargé de nutriments qui lui parviennent. C'est à travers la veine porte hépatique que le sang riche en oxygène, en provenance des intestins, est acheminé jusqu'au foie. Après être passé par les sinusoïdes du foie, où les capillaires sanguins dilatés passent entre les rangées d’hépatocytes (cellules du foie), le sang de la veine porte et de l'artère hépatique traverse les sinusoïdes et se déverse dans les veines centrales du foie. Il est acheminé aux veines hépatiques qui drainent le foie et se déversent dans la veine cave inférieure.

A l'intérieur du foie, on trouve des macro-phagocytes stellaires, appelés également cellules Kupffer : ce sont des cellules appartenant à une variété de globules blancs de volume important, ayant pour but de débarrasser le sang des débris tels que les bactéries et les globules rouges arivés en fin de cycle.

Le rôle des hépatocytes est non seulement de produire de la bile, mais également de transformer les nutriments transportés par le sang.

Le glucose (sucre) est transformé en glycogène (longue chaîne de glucides accolés les uns aux autres et servant de réserve énergétique immédiate).

Les acides aminés sont synthétisés (transformés) en protéines.

Parmi les autres autres fonctions du foie, on trouve (liste non exhaustive) :

  • la mise en réserve des vitamines liposolubles (solubles dans les corps gras).
     
  • le maintien de la propreté du sang (détoxication) : il débarrasse le sang de l'ammoniac qui se transforme en urée et est éliminée par les urines.

Aucun commentaire pour "Foie"

Commentez l'article "Foie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.