Xanthome

Définition 

Les xanthomes correspondent à de petites tumeurs bénignes constituées de tissu conjonctif (tissu de soutien), associées à des histiocytes (variété de globules blancs, proches des macrophages, et ayant la capacité de digérer des particules étrangères).

Généralités 

Les xanthomes riches en dépôts lipidiques (corps gras contenant essentiellement du cholestérol), sont habituellement de couleur jaunâtre, et formes des taches, ou des nodules (petites protubérances) sous la peau. Parfois leur couleur tire sur le rouge, ou le brun.

Classification 

On distingue plusieurs types de xanthomes :

  • Le xanthome plan, constitué d’une tache plane, de coloration tirant sur le jaune orangé, et de taille variable. Il en existe plusieurs variétés, comme le xanthélasma,  ce mot (du grec xanthos, jaune et élasma, plaque de métal), correspond à un ensemble de petites taches, de couleur jaunâtre, légèrement en relief, se situant sur la partie des paupières la plus proche de la racine du nez. Il s’agit d’une variété particulière de xanthomes, correspondant à des petites tumeurs bénignes, constituées de macrophages (variété de grands globules blancs ayant la propriété de digérer, et de détruire de grosses particules), associés à un dépôt riche en lipides (corps gras). Le xanthélasma fait suite le plus souvent à une hypercholestérolémie (excès de cholestérol dans le sang), mais parfois il n’existe aucune cause précise. D’évolution bénigne mais très lente, le xanthélasma nécessite, pour des raisons esthétiques, une ablation chirurgicale
  • Le xanthome strié palmaire correspond à une tache de forme linéaire se localisant au niveau des plis de flexion de la main, et toujours accompagnée de troubles du métabolisme des lipides.
  • L’arc cornéen appelé également gérontoxon, arc sénile ou arc lipoïdique. Il correspond à une tache de coloration blanc grisâtre, ou tirant sur le jaune, se situant autour de l’iris. Ce type de xanthome plan, atteint essentiellement les sujets dont l’âge se situe entre 60 et 80 ans, et s’accompagne le plus souvent d’une hypercholestérolémie (augmentation du taux de cholestérol dans le sang). Quand il survient chez un individu jeune, il porte le nom d’arc juvénile.
  • Le xanthome plan diffus siège habituellement au niveau du visage, du thorax et du cou. Il est particulièrement rare, et possède les mêmes caractéristiques de coloration que les précédents. Il s’associe le plus souvent à ce que l’on appelle une paraprotéinémie, c’est-à-dire la présence dans le sang d’immunoglobulines (anticorps) d’un type particulier qualifié de monoclonales. Le xanthome plan diffus, ne s’associe pas toujours à des troubles lipidiques.
  • Le xanthome éruptif correspond à une tache plus en relief que les précédentes, dont la superficie varie de 1 à 4 mm de diamètre. Ce type de xanthome regroupé en amas évolue par poussées. Il est habituellement entouré d’une auréole rouge, et apparaît brutalement sur les fesses, le dos, l’abdomen, sur la face d’extension des extrémités (l’extension est le mouvement qui étend un membre), les lèvres et la voûte palatine (palais de la bouche). Il associe d’autre part à une hypertriglycéridémie (augmentation du taux de triglycérides dans le sang - Les triglycérides sont à une variété de lipides). Les xanthomes éruptifs, s’accompagnent également de douleurs de l’abdomen, et de lésions au niveau du pancréas. Ils sont liés à une hyperlipidémie (augmentation du taux de lipides dans le sang ) massive, transitoire, appartenant à une variété que les spécialistes qualifient de type 1, 4 ou 5.
  • Le xanthome papulonodulaire disséminé touche surtout l’adulte jeune, et s’accompagne de pathologies au niveau des muqueuses des voies aériennes (trachée), et digestives supérieures (œsophage). Il associe des lésions oculaires (avec des dépôts jaunâtres sur les paupières, la conjonctive, la cornée), et un diabète insipide. Le xanthome papulonodulaire disséminé, siège sur les zones de flexion (mouvement par lequel l’angle que forment deux segments osseux articulés se ferme), les muqueuses de la bouche, et du larynx, les nerfs et les os. Le diabète insipide, est un trouble se caractérisant par une incapacité des reins à concentrer les urines, il se traduit par une polyurie (émission d’une grande quantité d’urines mais très diluées), et par une polydipsie c’est-à-dire une soif intense.
  • Le xanthome tubéreux est un nodule rougeâtre ou jaunâtre, retrouvé essentiellement au niveau du coude, des fesses, des genoux ou de la paume des mains. Il associe presque constamment une hypercholestérolémie (augmentation du taux de cholestérol dans le sang), à une hypertriglycéridémie (augmentation du taux des triglycérides dans le sang).
  • Le xanthome tendineux touche essentiellement les tendons extenseurs des doigts (tendons permettant de relever les doigts quand la main est à plat sur la table), ainsi que les tendons des poignets, et le tendon d’Achille. Les xanthomes tendineux, sont des tuméfactions situées sous la peau, associant toujours des troubles du métabolisme des lipides. La caractéristique principale de ce type de xanthome est sa fermeté, son adhérence aux tendons et sa mobilité sous la peau. 

Aucun commentaire pour "Xanthome"

Commentez l'article "Xanthome"