Stérilité féminine

Latin : sterilitas.

Définition 

La stérilité désigne l'impossibilité, pour un homme ou pour une femme, de procréer. Ce terme étant relativement agressif, certains préfèrent utiliser celui d'infécondité, ou d'hypo-fécondité. Naturellement, une femme est féconde de façon variable suivant son âge. La fécondité progresse jusqu'à l'âge de 25 ans puis se stabilise. Le temps nécessaire pour qu'une conception soit réussie est en moyenne de 4 cycles pour les couples âgés de 25 ans.

Généralités 

On considère qu'il est normal de commencer des investigations (rechercher une cause à la stérilité), quand un couple désirant un enfant, n'a pas déclenché de grossesse après avoir eu des rapports sexuels (sans contraception) durant deux à trois ans. Lorsque la femme approche les 35 ans, une seule année d'essais infructueux est demandée.

Ces rapports doivent être complets, et suffisamment fréquents, c'est-à-dire au minimum, deux à trois fois par semaine (une fois tous les 2 jours). Des relations sexuelles plus fréquentes n'augmentent pas la probabilité de grossesse.

Classification 

On distingue :

  • L'infécondité primaire qui concerne les femmes n'ayant jamais eu de gestation (le terme de gestation désigne le fait de porter un, ou plusieurs enfants).
  • L'infécondité secondaire qui concerne les femmes ayant déjà eu une grossesse, indépendamment de la durée de celle-ci (qu'elle soit parvenue à terme ou pas).

Aucun commentaire pour "Stérilité féminine"

Commentez l'article "Stérilité féminine"