Facteurs inhibant la sécrétion de prolactine

Définition 

Certains médicaments comme la bromocriptine, la dopamine, le GABA, mais également des hormones fabriquées par l'hypothalamus (zone du cerveau située au centre de celui-ci et par lequel l'hypophyse est reliée par une tige, appelée tige pituitaire), sont susceptibles d'inhiber la fabrication de la prolactine.  

Généralités 

Le facteur inhibant la sécrétion de prolactine, appelé également PIF (initiales de prolactine-inhibiting factor en anglais) est lui-même une hormone fabriquée dans l'hypothalamus.

Elle gagne le lobe de l'hypophyse par la tige pituitaire (tige reliant l'hypophyse à l'hypothalamus au-dessus d'elle), entraînant de ce fait une inhibition de la sécrétion de prolactine.

La prolactine permet de déclencher la sécrétion (fabrication) du lait et l'arrêt des règles après l'accouchement.

Elle possède également la propriété d'entraîner une anovulation (absence d'émission d'ovule par les ovaires).

La progestérone, qui est une autre hormone féminine, semble être activée par la sécrétion de prolactine.

Aucun commentaire pour "Facteurs inhibant la sécrétion de prolactine"

Commentez l'article "Facteurs inhibant la sécrétion de prolactine"