Aménorrhée

Grec : a : privatif, mên : mois et rhein : couler.

Définition 

Absence de menstruation (règles) en dehors de l'état de grossesse, chez une femme en période d'activité génitale.

Généralités 

L'aménorrhée est dite physiologique avant la puberté, pendant la grossesse et après la ménopause. On considère l'aménorrhée comme pathologique (anormale) dans tous les autres cas. Lorsque les règles ne sont jamais apparues, on parle d'aménorrhée primaire. Dans le cas contraire, il s'agit d'aménorrhée secondaire.

Classification 

L'aménorrhée primaire correspond à l'absence d'apparition des règles chez une jeune fille qui a dépassé la puberté. Elle est quelquefois due à une anomalie de l'appareil génital ou à une cause hormonale (dérèglement de l'hypophyse, ou des ovaires moins fréquemment). On constate alors la persistance des caractères morphologiques de type infantile (eunuchisme féminin) ou de
pseudohermaphrodisme. L'eunuchisme se définit dans les deux sexes comme l' état d'un individu qui est privé, depuis l'enfance, de la fabrication (sécrétion) interne des hormones sécrétées par les glandes génitales (ovaires et testicules). Ce phénomène est dû soit à l'ablation des glandes (pour raison culturelle), soit à une maladie (oreillons par exemple).

L'aménorrhée secondaire correspond à une aménorrhée dépassant 3 mois et apparaissant chez une patiente qui avait normalement ses règles jusque-là. L'aménorrhée secondaire est quelquefois due à une pathologie générale telle qu'une infection (tuberculose), une maladie sanguine (anémie) ou un dérèglement hormonal (maladie d'Addison, diabète, myxoedème, maladie de Basedow, maladie de Cushing, acromégalie, etc...). Il peut s'agir également d'une affection touchant un organe génital (utérus, ovaire) ou une glande (hypophyse, hypothalamus).

Aucun commentaire pour "Aménorrhée"

Commentez l'article "Aménorrhée"