Fausse couche (avortement spontané)

Définition 

Qu’est-ce qu’une fausse couche ? 

Une fausse couche, ou avortement spontané, est l’arrêt non souhaité de la grossesse durant la période située entre la conception et la vingtième semaine de grossesse.
Le terme « mort-né » désigne la mort du fœtus après la vingtième semaine de grossesse.
Il est possible d’utiliser le terme « avortement spontané » pour parler de fausse couche car dans le langage médical, l’avortement signifie l’arrêt de la grossesse avant le terme, qu’il soit voulu ou non. Cependant, de manière générale, on utilise le terme « avortement » pour désigner l’arrêt de la grossesse décidé par la mère

La plupart des fausses couches ont lieu durant le premier trimestre de grossesse, entre la septième et la douzième semaine.

Quels sont les risques d’être touchée ? 

Les fausses couches sont assez fréquentes, mais peu souvent détectées. En effet, beaucoup d’entre elles surviennent si tôt que la personne touchée ne savait même pas encore qu’elle était enceinte. Il est donc difficile d’évaluer le pourcentage de risque d’être touché par ce drame. Certains spécialistes considèrent que plus de la moitié des ovules fécondés meurent ou sont avortés avant même leur implantation dans l’utérus

Chez les femmes qui savent déjà qu’elles sont enceintes, le taux d’avortement spontané se situe entre 10 et 20%.

Aucun commentaire pour "Fausse couche (avortement spontané)"

Commentez l'article "Fausse couche (avortement spontané)"