Chlamydia pneumoniae

Grec : grec khlamus, chlamyde : casaque de cavalerie macédonienne.

Définition 

Germes dont la découverte a été faite récemment, à l'origine d'infections respiratoires traînantes et qui récidivent. Elles sont considérées comme de petites bactéries spécifiques, se sont de petits organites possédant à la fois les caractères des bactéries et des virus.

Épidémiologie 

Les différents facteurs susceptibles d'intervenir dans l'apparition et l'évolution d'une infection par Chlamydia pneumoniae (épidémiologie) surviennent tard dans l'enfance et dans l'adolescence puis se poursuivent chez l'adulte. Les réinfestations semblent survenir chez les adultes durant toute la vie.

Classification 

Longtemps considérées comme une variété de rickettsie, les Chlamydia sont capables de synthétiser l'ADN (acide désoxyribonucléique) et l'ARN (acide ribonucléique). Avec Chlamydia pneumoniae que l'on retrouve un peu partout dans le monde et qui est difficile à cultiver par rapport aux autres Chlamydia, le genre Chlamydia comprend deux autres espèces Chlamydia trachomatis et Chlamydia psittaci. Chlamydia pneumoniae est à l'origine de fréquentes infections des voies respiratoires supérieures et de pneumopathies (atteinte générale de l'appareil respiratoire) essentiellement chez l'enfant et le jeune adulte. Il n'a pas été isolé jusqu'à présent de réservoir animal pour cette variété de Chlamydia qui semble être spécifique à l'espèce humaine. Elle pourrait se transmettre par contact d'une personne à une autre (école, collectivités en général).

Aucun commentaire pour "Chlamydia pneumoniae"

Commentez l'article "Chlamydia pneumoniae"