Bartonellose (définition, symptômes, traitement)

Définition 

Le bartonellose est appelée également maladie de Carrión, verruga du Pérou, pian hémorragique, bouton d'Amboine, fièvre d'Oroya, ou enfin fièvre de Guaitara. Il s'agit d'une maladie infectieuse et d'une variété d'anémie pernicieuse (pour la forme grave) rencontrée dans certaines vallées des Andes. C'est une maladie au cours de laquelle les globules rouges contiennent des petits bâtonnets de coloration bleue (azurophiles).

Généralités 

L'agent responsable de la bartonellose est la Bartonella bacilliformis. Il s'agit d'une bactérie mise en évidence par la coloration gram négatif (pour les spécialistes en infectiologie : polymorphe qui attaque les globules rouges). C'est la raison pour laquelle elle est appelée agent pathogène endoérythrocytaire. Ce germe (microbe) attaque également les cellules réticulo endothéliales.

Épidémiologie 

La bartonellose se rencontre dans les vallées des Andes c'est-à-dire en Bolivie, en Équateur, au Pérou, et en Colombie. On la trouve entre 1000 et 3000 mètres d'altitude. Il semble qu'environ 5 % de la population soient concernés par la bartonellose qui procure une immunités durable.

Aucun commentaire pour "Bartonellose (définition, symptômes, traitement)"

Commentez l'article "Bartonellose (définition, symptômes, traitement)"