Malléole malléolaire

Latin : malleus : marteau.

Définition 

La malléole est une des deux tubérosités osseuses situées au niveau de l'articulation de la cheville qui apparaît sous la forme d'une saillie sous la peau de chaque côté de celle-ci.

 

 

Généralités 

La cheville est une articulation constituée d'une pièce osseuse qui pénètre dans une autre comme le ferait un coin. Ce segment du membre inférieur unissant la jambe au pied, constitué par l'articulation tibiotarsienne ainsi que par les tissus en périphérie de cette articulation, présente deux proéminences.

Classification 

On distingue :

  • La malléole interne : appelée médiale ou malléole tibiale, qui est une excroissance normale de la partie inférieure du tibia.
  • La malléole externe : appelée latérale ou malléole péronière ou fibulaire, qui est une partie de la fibula, anciennement appelée le péroné.

 

 

Anatomie 

Le terme gomphose (grec gomphos : cheville, articulation) désigne une variété d'articulation peu souple, constituée d'un os qui pénètre l'autre os comme le ferait un coin. L'articulation de la cheville et l'articulation alvéolo-dentaire sont des gomphoses.

L'astragale est l'os du pied qui s'appuie sur le calcanéum. La surface articulaire inférieure ou pilon tibial, est en continuité avec la malléole interne qui vient s'articuler avec la poulie astragalienne.

Le tendon d'Achille se situe sur la face postérieure, c'est-à-dire en arrière de la cheville. L'articulation de la cheville autorise des mouvements de flexion, d'extension, et des mouvements de latéralité moins amples. La flexion est le mouvement au cours duquel un angle qui est constitué par deux segments d'os articulés entre eux, se ferme. L'extension se caractérise par le même mécanisme, mais avec une ouverture de l'angle constitué par les deux segments osseux de l'articulation. Les mouvements latéraux se caractérisent par des déplacements sur les côtés.

Aucun commentaire pour "Malléole malléolaire"

Commentez l'article "Malléole malléolaire"