Moelle épinière

Définition 

La moelle épinière, ou moelle spinale, désigne la partie du système nerveux central qui se prolonge en dessous du tronc cérébral au niveau du bulbe rachidien

Généralités 

Le terme méningomyélite, en anglais meningomyelitis désigne l'inflammation de la moelle,  de ses enveloppes de recouvrement et de protection, et plus particulièrement la pie mère.

Le terme corticospinal (du latin cortex : corticis et écorce, spina : épine, en anglais corticospinal) désigne tout ce qui est relatif au cortex et à la moelle épinière.

Anatomie 

La moelle épinière, d'une longueur de 45 cm environ, se présente sous la forme d'un fourreau de forme cylindrique, où l'on constate la présence de fibres nerveuses, que l'on appelle des axones joignant d'une part le cerveau, d'autre part les nerfs périphériques dans les deux sens, c'est-à-dire de l'extérieur vers le cerveau et du cerveau vers la périphérie.
La moelle épinière s'étend de la partie inférieure du bulbe rachidien au niveau du trou occipital (situé dans l'os occipital, la base du crâne), jusqu'à la deuxième vertèbre lombaire où ce fourreau cylindrique se termine par une partie effilée que l'on appelle le cône terminal (queue de cheval). 

Régulièrement, de manières étagée, de chaque côté, bilatéralement, émergent de la moelle épinière des racines sensitives, et des racines motrices, des nerfs rachidiens sortant de l'enveloppe de recouvrement constituée par les méninges au niveau des trous de conjugaison.

Des renflements sont caractéristiques de la moelle épinière : un renflement supérieur correspondant au rachis cervical, et un renflement inférieur correspondant au rachis lombaire. Ces deux renflements donnent naissance aux nerfs qui innervent, au niveau du cou, les membres supérieurs, et au niveau de la colonne vertébrale lombaire : les membres inférieurs. 

Si l'on pratique une section horizontale de la moelle épinière on remarque la présence, sous la forme d'un H majuscule, de la substance grise. Au centre de ce H majuscule se trouve le canal de l'épendyme qui s'étend tout le long de la moelle épinière, laissant passer le liquide cérébrospinal.

La substance grise est entourée par la substance blanche. La substance grise comporte les cornes antérieures, qui donnent naissance aux racines antérieures, qui ont la propriété de transporter l'influx moteur (permettant au cerveau de donner des ordres, aux muscles entre autres), et des cornes postérieures qui reçoivent les racines postérieures qui elles sont de nature sensitive (transmettant les sensations provenant de l'extérieur vers le cerveau). 

Les cordons (petite corde), terme tiré du latin funiculus, désigne les formations de forme cylindrique et pleine, correspondant aux bandes longitudinales de substances blanches, qui sont réparties en trois paires : dorsale, latérale et ventrale.

 

Aucun commentaire pour "Moelle épinière"

Commentez l'article "Moelle épinière"