Épilepsie partielle continue de Kojesnikow

Définition 

Variété d'épilepsie se caractérisant par la coexistence de convulsions concernant l'ensemble de l'organisme et de secousses isolées (secousses cloniques localisées) qui se reproduisent à des intervalles variables. Ce syndrome ne s'accompagne pas d'une perte de connaissance.

Généralités 

L'épilepsie est une affection chronique (s'étalant dans le temps) se caractérisant par la survenue de convulsions (crises convulsives) qui sont le résultat de décharges électriques paroxystiques. Le paroxysme est la période pendant laquelle les symptômes d’une maladie se manifestent avec un maximum d’intensité. Ces décharges électriques concernent des neurones du cortex cérébral (partie périphérique, substance grise du cerveau).

Dans environ un quart des cas il s'agit d'épilepsie essentielle c'est-à-dire qu'il n'existe pas de causes connues. Dans les autres cas il s'agit d'une épilepsie résultant d'une affection connue telle qu'une tumeur du cerveau, un accident vasculaire cérébral, une intoxication (alcool, médicaments) une malformation des vaisseaux du cerveau, des séquelles de traumatismes etc.

Historique 

Affection étudiée par Kojewnikoff en 1894.

Aucun commentaire pour "Épilepsie partielle continue de Kojesnikow"

Commentez l'article "Épilepsie partielle continue de Kojesnikow"