Leptospirose

Grec : leptê : graine, et speira : spirale

Définition 

La leptospirose est une maladie infectieuse provoquée par une bactérie de forme spiralée, le leptospire, qui appartient au genre leptospira.

 

Généralités 

La leptospira est l'unique genre bactérien de la famille des leptospiracecae appartenant à l'ordre des spirochètes.

Classification 

Il existe plusieurs variétés de leptospirose que l'on appelle les formes cliniques de cette maladie :

  • La spirochétose ictérohémorragique appelée également maladie de Weil. Cette affection est le résultat de la pénétration, à l'intérieur de l'organisme de L.icterohæmorrhgiæ ou spirochète de Inada et Ido. Au cours de cette forme clinique apparaît un ictère du quatrième, au sixième jour. Le patient  présente un teint de couleur safran tirant sur l'oranger. Ses conjonctives sont injectées de sang, de façon caractéristique.
    • L'examen du patient montre la présence d'une hépatomégalie modérée, c'est-à-dire d'une augmentation peu intense du volume du foie. Le reste de l'interrogatoire met en évidence, la présence d'un syndrome hémorragique discret, s'accompagnant d'épistaxis (écoulement de sang par le nez). Les analyses de laboratoire, mettent en évidence une prolongation du temps de saignement.
    • D'autres patients présentent  une forme légère sans ictère, ou bien une forme grave avec un ensemble de symptômes traduisant une affection grave en particulier au niveau des méninges s'associant à un ictère précoce et à une atteinte rénale. Le patient présente alors une oligurie c'est-à-dire une diminution de la quantité des urines, voire une anurie c'est-à-dire un arrêt total de l'excrétion urinaire nécessitant parfois une hémodialyse.
    • Chez d'autres patients, on constate une atteinte du système nerveux périphérique à type de neuropathie et quelquefois une névrite optique.
  • La fièvre des jeunes porchers. Il s'agit d'une infection due à L. pomona dont le réservoir est le porc. La fièvre des jeunes porchers concerne les porchers, c'est-à-dire les personnes qui gardent ou soignent les porcs. Elle se caractérise par l'apparition, chez le porc, exactement au même moment, de crises d'épilepsie qui sont le résultat d'une infection par leptospire (tourniquet). ​Le patient quant à lui présente une atteinte des méninges (entraînant un syndrome méningé) et des problèmes digestifs, se traduisant par apparition d'une diarrhée fétide (qui sent particulièrement mauvais). Les deux caractéristiques de cette maladie sont d'une part l'absence d'ictère et, d'autre part, une évolution généralement bénigne.
  • La fièvre canicolaire appelée également maladie de Stuttgart. Cette maladie est le résultat d'une infection par L. canicola. Le réservoir de L. canicola est dans le chien.  La transmission de ce germe vers l'homme s'effectue uniquement par l'urine des chiens infectés. Au cours de la fièvre canicolaire l'ictère est relativement rare mais, à l'opposé, les signes d'atteinte des méninges sont fréquents et intenses. On constate, d'autre part, chez certains patients la survenue d'une inflammation des nerfs (polynévrite).
  • La fièvre des champs appelée également fièvre des marais. Il s'agit d'une maladie due à une infection par L. grippo typhosa. Au cours de la fièvre des marais,  le patient présente une élévation de la température, une atteinte des  méninges, quelquefois un ictère, plus fréquemment des troubles digestifs, une atteinte oculaire et une paralysie des nerfs crâniens.

 

Aucun commentaire pour "Leptospirose"

Commentez l'article "Leptospirose"