Colite pseudomembraneuse : Causes, Symptômes, Traitements

Définition 

La colite pseudomembraneuse, également appelée « colite à Clostridium » ou « colite post-antibiotique », correspond à une colite iatrogène (d’origine médicamenteuse) déclenchée par une infection, elle-même provoquée par la prise d’antibiotiques.

Elle est caractérisée par la présence d’une toxine dans les selles : la Clostridium difficile

 

Généralités 

Tous les antibiotiques peuvent déclencher cette pathologie.

On retrouve de nombreux cas de colites pseudomembraneuses dans les hôpitaux, où l’on rencontre souvent la toxine responsable.

 

Quels sont les symptômes de la colite pseudomemebraneuse ? 

Les symptômes de la colite pseudomembraneuse débutent généralement entre 4 et 10 jours après le commencement du traitement antibiotique. Dans certains, cas quelques heures suffisent pour les voir apparaître.

Les symptômes et signes de la colite pseudomembraneuse sont :

Comment effectuer le diagnostic de la colite pseudomemebraneuse ?

Le diagnostic de la maladie pour nécessiter :

​​

Quels sont les traitements de la colite pseudomemebraneuse ?

Le traitement de la colite pseudomembraneuse pourra passer par :

  • Arrêt total de l’antibiothérapie
  • Chirurgie (ablation d’une partie du côlon)
  • Péniciline G
  • Rifampicine
  • Vancomycine
  • Métronidazole
     

Généralement, les symptômes disparaissent quelques jours après l’arrêt de l’antibiothérapie, mais certains patients mettront plus de temps à guérir.

 

Quelles sont les complications de la colite pseudomemebraneuse ?

Les complications de la colite pseudomembraneuse sont :

  • Diminution du taux d’albumine dans le sang
  • Troubles hydroélectriques (potassium, calcium)
  • Perforation du côlon
  • Décès

 

Notre article complet sur la colite pseudomembraneuse se trouve ici

 

 

Aucun commentaire pour "Colite pseudomembraneuse : Causes, Symptômes, Traitements"

Commentez l'article "Colite pseudomembraneuse : Causes, Symptômes, Traitements"