Maladie du foie gras

La maladie du foie gras est devenue au cours des 20 dernières années la 1ère cause de maladie hépatique dans les pays occidentaux où sa fréquence a doublé.

Près de 8 millions de Français en seraient atteints selon une étude menée par le Professeur Serfaty (hôpitaux de Strasbourg).

 

La terminologie "maladie du foie gras" correspond à 2 pathologies hépatiques : la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) et la stéatohépatite non alcoolique (NASH).

La stéatose hépatique est l'accumulation de graisses (sous forme de triglycérides) dans le foie.
Quand à cette stéatose s'ajoutent une inflammation et des lésions des cellules hépatiques, on parle de stéatohépatite.

Comme la stéatohépatite alcoolique, la stéatohépatite non alcoolique peut évoluer vers une insuffisance hépatique, une cirrhose ou un cancer du foie.

 

 

 

QUI EST CONCERNÉ ?

L'étude a révélé que :

  • la stéatohépatite non alcoolique touche 2 fois plus les hommes (26%) que les femmes (11,5%)
     
  • sa fréquence augmente avec l'âge
     
  • elle concerne 79% des obèses et 62,5% des diabétiques

 

QUELS SONT LES FACTEURS DE RISQUE ?

Certains comportements augmentent le risque de développer la maladie du foie gras, notamment :

  • fumer + d'1 paquet de cigarettes par jour pendant 10 ans
     
  • boire + d'1 canette de soda par jour (aux USA, la maladie du foie gras est aussi appelée "maladie du soda").

 

SUR LE PLAN BIOLOGIQUE

La maladie du foie gras est considérée par beaucoup de spécialistes comme l'aspect hépatique du syndrome métabolique. En effet, comme dans le syndrome métabolique, tous les voyants d'analyses biologiques sont au rouge, notamment :

 

PHYSIOPATHOLOGIE

Bien que tout le processus de développement de la maladie du foie gras ne soit pas encore éclairci, on sait que la NAFLD correspond à :

  • une accumulation de graisses dans le foie > 5% du poids du foie
     
  • une obésité associée à une résistance à l'insuline

Les critères de diagnostic de la NASH, plus grave, sont pour le moment encore mal définis.

La stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) est la plupart du temps bénigne. Mais dans 20%, des cas, elle évolue vers une NASH (stéatohépatite non alcoolique) avec inflammation et lésions des cellules hépatiques entraînant une fibrose du foie (réversible dans les premiers temps). Cette fibrose entraîne une cirrhose avec risque de cancer du foie.

 

CAUSES DE LA MALADIE DU FOIE GRAS

Si les obèses sont plus touchés que la moyenne par cette maladie, le surpoids n'est pas pour autant la seule cause de NAFLD qui atteint aussi des personnes minces et en bonne santé, y compris des enfants.
C'est l'alimentation, trop grasse et surtout trop sucrée, qui joue le rôle-clé dans cette maladie : en effet, ce sont essentiellement les glucides qui entraînent cette pathologie :

- une fois digérés, les glucides (sucres complexes) se transforment en glucose (sucre simple)

- le glucose s'allie à l'insuline pour apporter à nos cellules l'énergie dont elles ont besoin

- une partie du glucose non utilisé est mise en réserve dans le foie pour répondre aux besoins énergétiques de l'organisme entre les repas

- l'excédent de glucose est transformé en graisses, notamment en triglycérides

Parmi tous les glucides, le fructose (sucre naturel contenu dans les fruits) est particulièrement néfaste quand il est utilisé pour sucrer les aliments industriels car il est automatiquement transformé en acides gras qui infiltrent le foie, ce qui entraîne une résistance à l'insuline.

 

SYMPTÔMES DE LA MALADIE DU FOIE GRAS

Les symptômes ne sont pas spécifiques et n'apparaissent souvent qu'au bout de plusieurs années :

  • fatigue
     
  • maux de tête
     
  • nausées
     
  • troubles digestifs
     
  • perte d'appétit
     
  • surpoids
     
  • diabète de type 2

 

DIAGNOSTIC DE LA MALADIE DU FOIE GRAS

L'absence de spécificité des symptômes rend le diagnostic plus difficile à poser, et la maladie est souvent découverte par hasard, lors d'un examen de routine ou lors d'une autre pathologie.

Analyses sanguines :

 

Échographie du foie :

 

La biopsie du foie est le seul examen totalement fiable qui permette de diagnostiquer la maladie, mais cet acte médical lourd ne peut être réalisé que dans des cas très particuliers.

 

TRAITEMENT DE LA MALADIE DU FOIE GRAS

Avant toute chose, il faut :

  • réduire sa consommation de glucides à moins de 100g de glucides par jour (attention aux sucres cachés dans les aliments industriels !)
     
  • pratiquer une activité physique régulière (30 mn par jour) : au-delà de son action sur la perte de poids, le sport a un impact sur l'insuline et sur le taux de transaminases
     
  • perdre du poids progressivement ( - 10% du poids en 6 mois) 

Le médecin prescrira quant à lui un traitement médicamenteux adapté.
 

Approche naturopathique :

  • curcuma
     
  • aliments riches en quercétine : câpres, oignon rouge, pomme (avec la peau si possible), raisin, cerises, brocoli, ...
     
  • aliments riches en oméga-3 : graines de lin, huile de colza, huile de noix, sardines, maquereaux, harengs, ...
     
  • aliments riches en resvératrol, notamment arachides, raisins et mûres
     
  • aliments riches en acide alpha-lipoïque : abats, brocoli, épinards
     
  • aliments riches en anthocyanes : myrtilles, cerises, mûres, raisin noir, prune, aubergine, ...
     
  • aliments riches en vitamine E : tomates, crucifères, abricots, agrumes, légumes verts, ...
     
  • oligo-éléments : chrome, sélénium, zinc
     
  • plantes : romarin, chardon-Marie, desmonium, chrysanthellum
     
  • probiotiques

 

ÉVOLUTION DE LA MALADIE DU FOIE GRAS

La maladie est réversible dans ses débuts, mais une fois la fibrose du foie installée, il faut parfois envisager une greffe.

 

Suivant Les bienfaits inattendus de la coque de cacao

Articles qui pourraient vous interesser

1 commentaire pour "Maladie du foie gras"

Portrait de Stella Anderson
J'aime 0

Mon témoignage de guérison de l'herpès
J'ai été une fois victime du virus de l'herpès avec de nombreuses épidémies sur mon corps, j'ai aussi des boutons de fièvre, j'ai été guérie du virus grâce à l'aide du docteur Ahmed Usman en phytothérapie. J'ai rencontré la plupart de ses témoignages de patients sur des blogs et des pages de réseaux sociaux, guéris de diverses maladies. Je l'ai contacté avec son adresse e-mail à laquelle il a répondu et m'a posé quelques questions et la méthode de préparation pour laquelle j'ai payé, il m'a envoyé des plantes médicinales et avec sa prescription j'ai bu des herbes médicinales pendant 21 jours et les épidémies sur mon corps ont été guéries après avoir conclu la phytothérapie, je suis allé pour le test et mon résultat était négatif sans trace de virus sur mon sang. Vous pouvez également être guéri, contactez-le sur son email officiel;

.
Il a dit qu'il avait un remède à base de plantes pour
diabète, cancer, fibromes, hyperglycémie, hépatite,
VIH, maladies cardiaques et maladies du foie.

Commentez l'article "Maladie du foie gras"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.