Cholestérol (anomalies) : Symptômes

Physiologie 

Les lipides tels que le cholestérol et les triglycérides, sont transportés dans le sang, en utilisant des protéines sous forme de lipoprotéines.

On distingue :

  • Les LDL, ou lipoprotéine de basse densité, qui sont particulièrement riches en cholestérol, et susceptibles de se déposer sur l'intérieur des parois des artères. On parle d'athérosclérose quand on constate une exagération des dépôts de "mauvais cholestérol".
  • Les HDL, appelées également "bon cholestérol", retirent en quelque sorte, le cholestérol (LDL) de la paroi des vaisseaux, et l'amènent vers le foie qui le réutilise.

Les valeurs de référence en ce qui concerne les LDL, sont obtenues à partir du dosage du cholestérol total, du cholestérol HDL et des triglycérides. L'élévation du cholestérol LDL dépend des facteurs de risque athérogène.

Physiopathologie 

En cas d'hypercholestérolémie (taux de cholestérol élevé dans le sang), il existe un risque de développer de l'athérosclérose, maladie se caractérisant par un dépôt de plaques contenant du cholestérol, sur les parois internes des artères, entraînant une diminution du diamètre de celles-ci, et consécutivement un passage difficile du flux sanguin.
L'augmentation du risque de formation des caillots à l'intérieur des artères coronariennes (artères irriguant le muscle cardiaque : myocarde) à l'origine de crises cardiaques constitue un autre risque lié à l'hypercholestérolémie.

Aucun commentaire pour "Cholestérol (anomalies)"

Commentez l'article "Cholestérol (anomalies)"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.