Acné

Définition 

L'acné est une affection de la peau très fréquente à la puberté.

Elle touche des individus séborrhéiques, c'est-à-dire avec une hyperactivité des glandes sébacées (glandes de la peau sécrétant des matières grasses).

Elle est due à l'inflammation des follicules pileux (petits "sacs" dans lesquels se trouve la base des poils), causée par cette hypersécrétion entraînant l'accumulation de graisses.
 

Généralités 

L'acné est une maladie concernant le follicule pilo-sébacé.Il s'agit d'un petit sac, qui est contenu dans l'épiderme, et qui est constitué entre autres, d'un poil et d'une glande sébacée.

L'acné survient au moment de la puberté à cause de l'action de certaines hormones, en particulier les hormones mâles que l'on appelle des androgènes et qui déclenchent la puberté. Autrement dit, les androgènes ont une action favorisant la survenue de la puberté mais ils augmentent le volume et la sécrétion des glandes sébacées.

Une grande majorité d'adolescents est concernée par l'acné, soit environ 80 % d'entre eux.

L'acné évolue le plus souvent spontanément de manière favorable vers l'âge de 18 à 20 ans pour la majorité des individus jeunes.

Dans 10 % des cas néanmoins, elle se complique, entraînant quelquefois l'apparition de cicatrices, essentiellement quand les boutons d'acné sont profonds et s'accompagnent d'inflammation.

Dans certains cas, l'acné évolue durant de nombreuses années. Elle est alors susceptible d'entraîner une répercussion non seulement sur l'apparence physique de l'individu jeune, mais aussi sur le comportement psychosocial, voire professionnel.

La caractéristique essentielle de l'acné, est l'apparition de points noirs, que l'on appelle des comédons, ou de points blancs que l'on appelle des microkystes.

Le plus souvent, on constate également l'apparition de boutons de pus.

La principale complication, est l'apparition de nodules en profondeur de l'épiderme, et d'abcès.

Il existe un grand nombre de facteurs favorisants l'apparition de l'acné.

Il s'agit avant tout de :

  • L'hérédité familiale.
  • De l'obstruction du canal pilosébacé.
  • De la sécrétion sébacée anormalement exagérée.
  • De l'inflammation de ces lésions.

Le plus souvent, l'acné, maladie plutôt masculine, concerne le front, les joues, le nez et le menton. Elle peut également, mais moins souvent, apparaître au niveau du thorax, du dos et sur les bras.

Il existe un grand nombre de variétés d'acné :

Classification 

Acné juvénile :
Forme d'acné la plus fréquente, qui touche environ 80% des adolescents. Elle est due à des désordres hormonaux liés à la puberté. En effet, la sécrétion sébacée dépend des hormones sexuelles mâles (androgènes) et femelles (oestrogènes). Cette sécrétion augmente de façon très importante à la puberté. L'acné juvénile siège habituellement au visage, au cou, à la poitrine et au dos. Elle se présente sous forme de comédons (points noirs), de microkystes, de pustules (boutons purulents). Des formes plus graves peuvent présenter des kystes profonds et purulents (acné conglobata).

Acné rosacée ou acné érythémateuse :
Il s'agit d'une forme d'acné qui touche essentiellement les femmes entre 35 et 50 ans. En fait, l'acné rosacée n'est pas une véritable acné. Elle se caractérise par des rougeurs et une couperose (dilatation des vaisseaux sanguins) diffuses avec des pustules. Elle siège essentiellement sur le nez et les joues. Sa cause n'est pas connue, mais il semble que le café, le chocolat, le thé, les épices et l'alcool jouent un rôle favorisant.

Acné néonatale :
Cette forme d'acné touche le nouveau-, et ne persiste pas au-delà du deuxième ou troisième mois.

Acné conglobata :
Forme d'acné aggravée, profonde et étendue, touchant préférentiellement le dos et quelquefois les fesses. L'acné conglobata s'accompagne d'abcès contenant un pus huileux et peut être localisée ou généralisée. Elle dure des années. D'autre part, ces abcès finissent par communiquer (créer des fistules). Cette variété d'acné doit être soignée rapidement car elle est susceptible de laisser des cicatrices.

Acné nécrotique du front :
Forme d'acné de l'adulte, siégeant sur le nez et le pourtour du cuir chevelu. Elle se caractérise par de petits boutons rosés de la taille d'une tête d'épingle, se recouvrant d'une croûte, et laissant une cicatrice indélébile. L'affection dure des années.

Acné médicamenteuse :
Forme d'acné provoquée par l'ingestion de certains médicaments : vitamine B12, cortisone, barbituriques, lithium, bromure, immunodépresseurs, progestatifs, contraceptifs oraux contenant des androgènes. Ce type d'acné doit être soupçonné, quand il existe un démarrage brutal, à n'importe quel moment de la vie, chez un sujet qui auparavant ne présentait aucune dermatose (maladie de peau). L'acné médicamenteuse peut également survenir chez des patients ayant déjà présentés une acné.

Acné excoriée des jeunes filles :
Ce type d'acné est généralement à l'origine d'un prurit (démangeaison) qui incite les jeunes filles à se gratter et à presser les boutons. Il semble que l'acné excoriée, soit le résultat d'une névrose (affection nerveuse se caractérisant par des conflits psychiques).

Acné de la femme adulte :
Ce type d'acné, nécessite une vérification de la régularité des règles, et éventuellement une modification de la prescription de la pilule contraceptive utilisée. Généralement, la pilule de troisième génération donne de bons résultats dans ce cas.

Acné chéloïdienne :
Variété d'acné furonculeuse, apparaissant au niveau de la nuque et se caractérisant par une agglomération de boutons formant des placards où la peau a perdu son élasticité (indurations). L'autre caractéristique de cette acné, est sa transformation sous forme de cicatrices chéloïdes (présence de peaux prenant la forme de bourrelet allongé) .

Acné nécrotique de Boeck :
Ce type d'acné siège en périphérie du cuir chevelu et sur le nez. Elle est formée de papules rosées, dont la taille varie d'une tête d'épingle à une petite lentille, et dont le centre se caractérise par une dépression. L'acné nécrotique est recouverte d'une croûte et entourée en périphérie d'une surélévation de la peau (en forme de bourrelet). Cette affection est chronique (dure plusieurs années). Son évolution se fait vers une cicatrice indélébile.

Autres types d'acné (plus rares) :

  • Acné cornée ou kératique appelée également kératose folliculaire.
  • Acné décalvante ou folliculite décalvante.
  • Acné frontalis appelée également nécrotique.
  • Acné goudronneuse ou maladie du brai.
  • Acné hypertrophique de Vidal et Lenoir ou éléphantiasique (on parle également de rhinophyma).
  • Acné meibomienne ou canaliculite tarsienne.
  • Acné miliaire ou grutum.
  • Acné pilaire ou nécrotique
  • Acné sébacée cornée hypertrophique ou maladie de Darier.
  • Acné varioliforme de Hebra ou acné nécrotique.
  • Acné vermoulante de Thibierge et Brocq appelée également atrophodermie vermiculée.
  • Syndrome de Haber : sa transmission se fait selon le mode autosomique dominant (il suffit que l'un des deux parents transmette l'anomalie génétique pour que la descendance présente l'affection). Décrit par le Britannique Henry Robert en 1965, ce syndrome se caractérise par l'association de plusieurs symptômes de nature héréditaire associant un carcinome, c'est-à-dire un cancer du tissu épithélial appelé également épithélioma ou épithéliome, et une éruption à type d'acné rosacée.

Aucun commentaire pour "Acné"

Commentez l'article "Acné"