Cortisone

Définition 

La cortisone est une hormone de la famille des stéroïdes. Dans l'organisme, la cortisone est produite par la zone corticale des glandes surrénales, situées au niveau de la partie supérieure des reins. 

La cortisone est aussi souvent fabriquée en laboratoire, afin d'être utilisée dans le cadre de traitements médicaux, comme anti-inflammatoire et comme immunosuppresseur.

Généralités 

La cortisone est fabriquée à partir d’une hormone, le cortisol, ou synthétiquement.

La cortisone partage les propriétés générales des glucocorticostéroïdes, et bien entendu celle du cortisol, c’est-à-dire des actions biochimiques qui se produisent au sein de l’organisme (métabolisme), et plus particulièrement :

  • Sur les glucides (sucre) en entraînant une augmentation du taux de celui-ci dans le sang.
  • Sur les lipides, et essentiellement leur répartition dans l’organisme.
  • Sur les protéines des muscles et des os, en intervenant dans leur synthèse.
  • Sur l’eau.
  • Sur les minéraux.

Classification 

La cortisone, appelée également corticoïde, est une hormone glucocorticoïde naturelle de formule C21H28O5.

Anatomie 

Il existe dans l’organisme deux glandes surrénales. Chacune d’elles est située au pôle supérieur d’un rein. Elles sont de couleur jaune chamois, et pèsent environ 5 grammes.

La dissection anatomique d’une glande surrénale montre qu’elle est formée de deux parties :

  • La corticosurrénale zone corticale (cortex) est la couche superficielle de la glande. Elle présente trois couches, de l’extérieur vers l’intérieur :
    • Glomérulée.
    • Fasciculée : l’essentiel des nombreuses sécrétions hormonales provient de la zone fasciculée. On les répartit en trois groupes :
      • Les minéralo-corticoïdes (aldostérone, hormones réglant les variations du sodium et du potassium au niveau rénal et par là-même la tension artérielle).
      • Les glucocorticoïdes (dérivés naturels de cortisone : cortisol, dont l’action anti-inflammatoire est importante).
      • Les stéroïdes sexuels (androgènes chez l’homme, œstrogènes chez la femme).
    • Réticulée
  • La région médullaire est la partie interne de la glande. Elle est moins étendue que la zone corticale. Elle sécrète la noradrénaline et son dérivé, l’adrénaline, qui interviennent dans les états d’urgence (stress), et maintiennent l’homéostasie (faculté qu’ont les êtres vivants de maintenir, ou de rétablir certaines constantes physiologiques : concentration du sang, et de la lymphe, pression artérielle, quelles que soient les variations du milieu extérieur). Ces deux hormones, leurs précurseurs et leurs dérivés constituent le groupe des catécholamines.

1 commentaire pour "Cortisone"

Portrait de Sab M
J'aime 0

Vous avez écrit un réveil de l'affection!!! Au lieu de l'infection...

Commentez l'article "Cortisone"