Staphylocoque doré

Grec : staphulê : grain de raisin, et kokkos : graine.
1

Définition 

Le staphylocoque doré est une bactérie appartenant à la famille des Micrococcaceae (les staphylocoques), présentant une forme arrondie (coccus), non sporulé et mis en évidence par la coloration gram +.

 

Généralités 

Les staphylocoques comprennent plusieurs espèces différenciables, suivant la coloration à laquelle elles répondent dans leur milieu de culture sur agar.

Ce sont :

  • le staphylocoque aureus
     
  • le staphylocoque epidermidis (staphylocoque blanc)
     
  • le staphylococcus saprophyticus responsable d'infections urinaires

 

La staphylococcie est le nom générique des maladies qui sont dues à une infection par staphylocoque.

La staphylococcémie est l'infection générale secondaire à la présence de staphylocoque dans le sang. 

Les staphylocoques se présentent comme des germes immobiles, et se caractérisent par leur regroupement rappelant celui des grains d'une grappe de raisins.
Ce sont des bactéries qui colonisent très largement la peau et les muqueuses (couche de cellules recouvrant l'intérieur des organes creux).
Ils sont responsables d'infections diverses superficielles ou profondes, mais également d'intoxications et d'infections urinaires.

Tous les staphylocoques ne présentent pas la même virulence.

Staphylococcus epidermidis se fixe facilement au matériel comme les prothèses, et de ce fait, se rencontre généralement dans les milieux médicaux (hôpital, etc…), provoquant ainsi des infections nosocomiales (de plus en plus fréquentes chez les patients immunodéprimés).

En ce qui concerne staphylocoque aureus, l'être humain constitue le réservoir naturel de cette bactérie. Les endroits de l'organisme où se trouvent ces germes (portage) sont habituellement :

  • le nez
     
  • le pharynx
     
  • les aisselles
     
  • le périnée
     
  • le vagin
     
  • le tube digestif (quelquefois)

Le portage est plus fréquent chez les sujets qui présentent des brèches (plaies), des lésions chroniques de la peau ou un affaiblissement de la barrière cutanée. C'est le cas par exemple du personnel soignant, des patients sous dialyse, des toxicomanes, des diabétiques, des malades recevant des perfusions intraveineuses, des patients atteints de maladies dermatologiques.
Il est donc important de prévenir une éventuelle infection par staphylocoque doré chez des individus devant subir une opération chirurgicale, en prévoyant une désinfection nasale entre autres.

SYMPTÔMES D'UNE INFECTION PAR LE STAPHYLOCOQUE DORÉ

  • Altération de l'état général
     
  • Fièvre élevée
     
  • Nausées ou vomissements
     
  • Douleurs abdominales
     
  • Douleurs musculaires
     
  • Mal de gorge
     
  • Diarrhée
     
  • Céphalées (maux de tête)
     
  • Lipothymies (malaise ± grave) pouvant survenir en orthostatisme (quand le patient se lève)
     
  • Apparition d'une plaque rouge caractéristique, apparaissant dans les deux jours après le début de la maladie et susceptible de se généraliser. Quelquefois, elle est confinée à une seule zone
     
  • Atteinte des conjonctives
     
  • Présence d'un oedème
     
  • Langue couleur fraise (ressemblant à celle de la scarlatine) dans environ la moitié des cas
     
  • L'intoxication alimentaire par staphylocoque survenant lors d'ingestions d'aliments contaminés commence subitement en se manifestant par des vomissements, des crampes abdominales et une diarrhée. La majorité des cas guérit spontanément en 8 à 24 heures.
     
  • L'infection de la peau et des tissus mous par staphylococcus aureus peut être bénigne ou très grave. Ses principales manifestations sont : le furoncle (souvent appelé clou), l'anthrax (furoncles contigus), les panaris (infection des replis cutanés latéraux de l'ongle), l'Impétigo bulleux atteignant essentiellement l'enfant, la cellulite (inflammation du tissu sous-cutané), le plus souvent due à streptocoque bêta hémolytique mais parfois due à staphylococcus aureus.
     
  • Erésipèle se caractérisant par une bordure en relief et bien délimitée de l'infection des tissus sous-cutané. L'érésipèle est le plus souvent causé par des streptocoques du groupe A et très rarement par streptococcus aureus.
     
  • Infection des voies respiratoires : la pneumonie à staphylocoque doré est une infection plutôt rare mais grave se caractérisant par une douleur du thorax, une dyspnée (difficulté à respirer), la présence d'un abcès. Les causes possibles sont des antécédents d'hospitalisation, un traitement à base d'antibiotiques, une intubation trachéale, des antécédents d'infections respiratoires d'origine virale des antécédents de grippe. L'analyse des crachats grâce à une coloration de Gram permet de mettre en évidence les bactéries responsables.
     
  • Infection du système nerveux central (abcès du cerveau, méningite purulente)
     
  • Infection des voies urinaires
     
  • Infection endo-vasculaire (endocardite bactérienne aiguë)
     
  • Infection osseuse (ostéomiyélite aiguë de l'adulte)
  • Arthrite septique (inflammation d'une articulation due à l'infection par staphylococcus aureus)

 

 

COMPLICATIONS POSSBILES D'UNE INFECTION PAR LE STAPHYLOCOQUE DORÉ

  • Atteinte des reins ou du myocarde (muscles du cœur)
     
  • Oedème généralisé
     
  • Problèmes pulmonaires graves à type de détresse respiratoire
     
  • Au bout d'une semaine survient la desquamation touchant d'abord le tronc, le visage et les extrémités, puis les doigts et les orteils, la paume des mains et la plante des pieds.

Les séquelles susceptibles de survenir sont :

  • Une gangrène (destruction et mort des tissus) des extrémités
     
  • Une perte des ongles et des cheveux
     
  • Une faiblesse musculaire
     
  • Des troubles neuropsychiatriques
     
  • Syndrome d'épidermolyse superficielle staphylococcique

 

 

TRAITEMENT D'UNE INFECTION PAR LE STAPHYLOCOQUE DORÉ

    Il nécessite :

    • le nettoyage du site de contamination
       
    • un apport hydrique efficace
       
    • l'administration d'anti-staphylococciques (antibiotiques).

    La présence d'une plaie d'origine chirurgicale récente nécessite une exploration et une irrigation (nettoyage).

    La résistance de staphylococcus aureus à la pénicilline est due à la production de bêta lactamase.

    La première pénicilline résistante aux bêta lactamases était une méticilline introduite en 1960.

    Le développement de céphalosporines résistant au bêta lactamase permet l'utilisation de certains antibiotiques.

    La nafcilline et l'oxacilline sont des pénicillines de choix pour le traitement parentéral (par voie intraveineuse) des infections sévères à staphylococcus aureus.

    Pour les personnes allergiques à la pénicilline, on utilise la céfalosporine. Néanmoins, quelques précautions doivent être prises car il existe un risque de choc anaphylactique (allergie grave).

    Parmi les céphalosporines, celles de première génération (comme la Céfazoline) semblent plus efficaces.

    La vancomycine représente une alternative aux thérapeutiques parentérales.

    La dicloxacilline et la céfalexine sont recommandées pour le traitement d'entretien ou la prophylaxie des infections mineures.

    L'utilisation fréquente de rifampicine doit être proscrite car il existe une toxicité potentielle. Ce traitement doit être réservé aux infections dont la cure chirurgicale est impossible. Il n'y a pas de risque de résistance.

    La voie d'administration et la durée du traitement dépendent de la pathologie en cause.

     

     

    2 commentaires pour "Staphylocoque doré"

    Portrait de rhisa
    J'aime 0

    staphylocoque aureus y a t il un nouveau traitement
    merci

    Portrait de Mallow
    J'aime 0

    Oui, renseignez vous sur la phagothérapie qui a des résultats spectaculaires. Taper phagothérapie sur internet, et délectez vous de l'expérience entre autres de Serge FORTUNA qui a évité l'amputation après 25s de traitements antibiotiques; 39 opérations, il est aujourd'hui complètement guéri!!

    Commentez l'article "Staphylocoque doré"

    Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.