Oligo-élément

Définition 

Les oligo-éléments appelés aliments protectifs, micronutriments sont présents en très petite quantité dans l'organisme (élément-trace), et indispensables au bon fonctionnement de celui-ci.

On les trouve dans la ration alimentaire quotidienne.

 

Généralités 

La classe des non-métaux regroupe les éléments chimiques ayant la capacité de gagner un ou plusieurs électrons.

Les non-métaux ont donc une certaine tendance à se stabiliser sous forme d'atomes possédant une ou plusieurs charges négatives.
 

La liste des non-métaux est  :

Le rôle de non-métaux est de se comporter comme un oxydant à l'intérieur des réactions chimiques. Un oxydant est un élément qui est capable de capter des électrons.

Le métalloïde appelé également semi-métal (terme vieilli de non-métal) désigne un élément intermédiaire  entre un métal et un non-métal.

Classification 

Les oligo-éléments sont représentés par les métaux ou métalloïdes présents dans le corps en très petite quantité (inférieure à 0,01 %).

  • Le chrome intervient dans le mécanisme de l'insuline et du diabète.
  • Le manganèse.
  • Le cobalt entre dans la composition de la vitamine B12 c'est-à-dire la cobalamine. Le cobalt est nécessaire au bon fonctionnement de l'organisme. Les quantités de cobalt devant être absorbés pour un fonctionnement normal de l'organisme se situent entre 0,05 et 1,8 mg par jour. Les aliments contenant beaucoup de cobalt sont les lentilles et certains champignons (chanterelles). Il ne semble pas exister de symptômes susceptibles de traduire une carence en cobalt.  Cet oligo-élément, en trop grande quantité, peut engendrer des troubles, particulièrement chez l'enfant. Ces dysfonctionnements (mauvais fonctionnements) concernent la glande thyroïde et le coeur. L'intoxication au cobalt se rencontre particulièrement chez les buveurs de grandes quantités de bière, pour laquelle le cobalt est utilisé comme stabilisateur. Le symptôme majeur de l'excès de cobalt dans l'organisme est une cardiomyopathie (atteinte du muscle cardiaque). L'intoxication au cobalt apparaît pour des quantités dans le sang supérieures à 0,5 µg par litre.
  • Le cuivre joue un rôle important dans la synthèse de l'hémoglobine (protéine permettant le transport de l'oxygène dans le sang) et intervient dans la composition de plusieurs enzymes .
  • Le fer est utilisé par organisme, au niveau des globules rouges entre autres. Sa carence est susceptible d'entraîner une anémie.
  • Le fluor est présent dans les tissus osseux et l'émail dentaire, et participe à la résistance contre les caries.
  • L'iode est un élément nécessaire à la fabrication de l'hormone thyroïdienne.
  • Le nickel a été découvert par Cronstedt en 1751. Il s'agit d'un métal pour lequel l'organisme humain ne tolère pas à des doses ingérées supérieures à  0,4 mg/jour. Si c'est le cas, on constate l'apparition des cancers des fosses nasales et des troubles de l'immunité. Il a été décrit des allergies cutanées au contact du nickel. Le taux de nickel dans le sang (nickelémie) doit être inférieur à 85 nmol/L (< 5 mg/L).
  • Le sélénium entre dans la composition de certaines enzymes.
  • Le silicium.
  • Le soufre est un élément nécessaire à la fabrication de nombreuses protéines comme l'insuline entre autres. Les enzymes étant de nature protéinique, le soufre participe à leur élaboration. Les besoins journaliers en soufre ne sont pas connus avec précision. Ces besoins semblent être couverts par une alimentation équilibrée qui apporte des acides aminés permettant à l'organisme d'assimiler une quantité suffisante de soufre (cystéine, cystine, méthionine).
  • Le zinc participe à la synthèse des protéines (comme le collagène entre autres), et joue également un rôle de premier plan dans le fonctionnement et la fabrication des acides nucléiques (ADN et ARN). Sa carence est susceptible d'entraîner des troubles neurologiques.
  • Le molybdene dont la carence s'observe si une alimentation parentérale (par voie veineuse) totale est poursuivie trop longtemps. Le patient présente alors une tachycardie (accélération du rythme cardiaque), une tachypnée (accélération du rythme de la respiration), un scotome (lacune immobile dans le champ visuel) central. L'administration de 300 µg par jour de molybdène d'ammonium par voie orale est suffisante pour rééquilibrer les carences.

1 commentaire pour "Oligo-élément"

Portrait de Bel Rebel
J'aime 0

Bonjour,
Pourquoi on parle pas de Magnésium dans les Oligo-Éléments,si important,je dirais même vital pour l'organisme?

Commentez l'article "Oligo-élément"