Sténose hypertrophique du pylore

Définition 

La sténose hypertrophique du pylore (en anglais rhypertrophic stenosis of the pylorus​) est le rétrécissement du sphincter situé entre l'estomac et le duodénum.

                                                                                   

Généralités 

La sténose hypertrophique du pylore se rencontre essentiellement chez le nouveau-né garçon, mais peut également s'observer chez l'adulte après  :

Épidémiologie 

La sténose hypertrophique du pylore touche environ quatre fois plus souvent le nourrisson de sexe mâle, que le sexe féminin. Quand un des parents a été opéré d'une sténose du pylore, le risque est plus important pour sa descendance. En effet /

  • Environ 20 % des garçons, et 10 % des filles sont atteints si la mère présente cette affection.
  • Environ 5 % des garçons, et 3 % des filles sont atteints si le père présente cette affection.

Anatomie 

Le pylore est l'orifice inférieur de l'estomac le faisant communiquer avec le duodénumL'orifice du pylore est entouré d'un muscle circulaire (sphincter), contrôlant le passage du bol alimentaire transitant de l'estomac vers l'intestin grêle. L'estomac est la partie agrandie du tube digestif qui fait suite à l'oesophage (par l'intermédiaire du cardia). Il se poursuit ensuite par le duodénum (à travers l'orifice pylorique).

Anatomiquement, cet organe est composé d'une partie supérieure gauche volumineuse : le fundus ou grosse tubérosité à laquelle fait suite le corps, puis d'une partie pylorique droite qui se termine par l'antre pylorique. Il s'agit d'une sorte de réservoir ayant la capacité de brasser, grâce à sa structure musculaire, et de sécréter grâce à la présence de glandes, l'acide chlorhydrique, la pepsine, le facteur intrinsèque et le mucus.

La longueur moyenne de l'estomac est environ 25 cm, sa largeur 12 cm et son diamètre d'avant en arrière 10 cm. Sa capacité en moyenne est de 1200 cl à 1600 cl.

                                                                                     

 

Aucun commentaire pour "Sténose hypertrophique du pylore"

Commentez l'article "Sténose hypertrophique du pylore"