Sécheresse vaginale

Définition 

La sécheresse vaginale n'est pas l'apanage d'un manque de désir sexuel. Les causes sont nombreuses.

Épidémiologie 

Environ 40 à 50 % des femmes ménopausées souffrent de sécheresse vaginale.

Seulement 20 % des femmes âgées de 18 à 39 ans en souffrent.

Anatomie 

Les glandes de Bartholin permettent de sécréter en permanence un liquide filant et incolore contribuant à la lubrification du vagin au moment du rapport sexuel. Elles sont situées de part et d'autre de la moitié postérieure (arrière) de l'orifice du vagin et permettent de sécréter en permanence un liquide filant et incolore contribuant à la lubrification du vagin au moment du rapport sexuel. Elles sont inclues dans le muscle qui aide la vulve à se refermer (constricteur de la vulve). Cette sécrétion arrive au niveau de l'appareil sexuel par l'intermédiaire du canal excréteur, émergeant entre les petites lèvres.          
   
Les glandes de Skene sont situées de chaque côté de l'urètre dont les canaux permettant l'excrétion du liquide fabriqué par ces glandes (canaux excréteurs). Ils s'ouvrent au voisinage du méat urétral (orifice de l'urètre).

Aucun commentaire pour "Sécheresse vaginale"

Commentez l'article "Sécheresse vaginale"