Embolie pulmonaire : Causes, Symptômes, Prévention

Définition 

L’embolie pulmonaire correspond à l’obstruction brutale de l’une des branches de l’artère pulmonaire par un caillot sanguin (thrombus) ou, plus rarement, par un autre corps étranger.

Généralités 

 

Quelles sont les causes de l'embolie pulmonaire ?

Les causes de l’embolie pulmonaire sont très nombreuses. On compte parmi elles : stase veineuse, hypercoagulabilité, cancer, asthénie, syndrome des antiphospholipides, prise de contraceptifs hormonaux, infarctus du myocarde, déshydratation, infection

 

Quels sont les symptômes de l'embolie pulmonaire ?

L’embolie pulmonaire peut présenter des symptômes parfois discrets. Ils diffèrent selon le volume pulmonaire atteint et la taille de l’obstruction artérielle. 

Les symptômes de l’embolie pulmonaire sont : difficultés à respirer, angoisse, douleurs thoraciques, toux (quelques fois avec rejet de sang), fièvre, anxiété, gêne respiratoire (dyspnée), tachycardie, malaise, syncope.

 

Quels sont les facteurs de risque de l'embolie pulmonaire ?

Les facteurs de risque de l’embolie pulmonaire sont : consommation de tabac, immobilisation prolongée, cancers, grossesse, certaines médications, prédisposition génétique, polycythémie, certaines chirurgies, vaisseaux sanguins endommagés.

 

L’embolie pulmonaire est une urgence vitale. Elle doit être traitée immédiatement pour éviter le décès du patient. Si vous, ou une autre personne, présentez des symptômes de l’embolie pulmonaire, contactez immédiatement l’un des numéros d’urgence de votre pays (France : 15 ou 18). 

 

Comment doagnostiquer l'embolie pulmonaire ?

Le diagnostic de l’embolie pulmonaire peut être difficile à réaliser, de par son urgence vitale, et car elle peut être confondue avec d’autres affections pulmonaires. 

 

Avec quelles maladies ne doit-on pas confondre l'embolie pulmonaire ? Quel est son diagnostic différentiel ?

L’embolie pulmonaire ne doit pas être confondue avec (diagnostic différentiel) : infarctus du myocarde, hyperventilation émotive, asthme, atélectasie, pneumothorax, anévrisme disséquant de l’aorte, épanchement pleural, carcinose pulmonaire artérielle et lymphatique. 

 

Quels sont les traitements de l'embolie pulmonaire ?

Le traitement de l’embolie pulmonaire varie selon le type de cette dernière. Il pourra comprendre : repos, oxygénothérapie, anticoagulants, thrombolytiques, intervention chirurgicale. 

 

Comment prévenir l'embolie pulmonaire ?

La prévention de l’embolie pulmonaire passe principalement par la suppression des facteurs de risque comme la consommation de tabac.
La prévention des phlébites et la mise en place de bas de contention aident également à prévenir cette atteinte pulmonaire.

 

Notre article complet sur l'embolie pulmonaire se trouve ici

 

 

Aucun commentaire pour "Embolie pulmonaire : Causes, Symptômes, Prévention"

Commentez l'article "Embolie pulmonaire : Causes, Symptômes, Prévention"