Syndrome d'Adams-Stokes

Définition 

Le syndrome d'Adams-Stokes (en anglais Adams-Stokes syndrome), parfois appelé maladie du pouls lent, est un ensemble de symptômes causés par une diminution importante ou une interruption du rythme cardiaque. Le sang n'irrigue plus correctement le cerveau, entraînant une syncope, ou une vision floue.

 

 

Généralités 

Le syndrome d'Adams-Stockes se caractérise par :

  • La perte de connaissance brutale (appelée syncope, ou lipothymie) due à une diminution de l'apport de sang au système nerveux central, dont la gravité est variable (du vertige à la mort subite).
  • Cet arrêt brutal, plus ou moins long de l'irrigation cérébrale (ischémie cérébrale), est causé la plupart du temps par le ralentissement, ou l'arrêt, des battements du cœur.
  • Plus précisément, le syndrome d'Adams-Stocks est le ralentissement permanent du pouls. Sa fréquence pendant l'épisode est très ralentie, et quelquefois nulle (on constate parfois au contraire que cette fréquence est excessive). Ce ralentissement cardiaque, s'explique par la perturbation du passage de l'influx électrique entre les oreillettes, et les ventricules cardiaques. On parle de bloc auriculo-ventriculaire, survenant à l'occasion d'une diminution du rythme cardiaque (bradycardie), entraînant ce que l'on appelle une pause ventriculaire. Plus rarement, on constate un accès de fibrillation ventriculaire (les muscles constituant les ventricules cardiaques battent sans efficacité et très rapidement), c'est le cas entre autres, dans la torsade de pointe. A ce moment-là, le débit cardiaque est insuffisant pour alimenter convenablement le système nerveux central, pouvant aller jusqu'à l'arrêt cardiocirculatoire.
  •  Le syndrome d'Adams-Stokes est un accident neurologique, qui est le résultat d'une de la diminution brutale de l'irrigation sanguine du cerveau.

 

 

Épidémiologie 

La syncope d'Adams-Stokes se rencontre essentiellement chez les patients âgés de plus de 50 ans.

Aucun commentaire pour "Syndrome d'Adams-Stokes"

Commentez l'article "Syndrome d'Adams-Stokes"