Coloscopie : préparation et déroulement de l'examen

1

Définition 

La coloscopie est un examen médical qui a pour but l’exploration et l’étude de l’intérieur (muqueuse) du côlon (gros intestin) ou de la dernière partie de l’intestin grêle.
Cet examen permet également de rechercher l’origine de nombreux problèmes digestifs tels que la constipation, la diarrhée ou des saignements.

 

Généralités 

La coloscopie, aussi très utilisée dans le diagnostic du cancer colorectal, permet également aux équipes médicales de surveiller certains patients ayant subi un traitement (souvent chirurgical) visant le côlon, le rectum ou l’intestin grêle, ou encore d’effectuer certains gestes thérapeutiques comme une polypectomie (ablation de polypes) ou une biopsie.

En général, la coloscopie nécessite une courte période d’hospitalisation, de l’ordre d’une journée, et ne durera qu’une trentaine de minutes.

L’anesthésie n’est pas systématique.

 

PRÉPARATION À LA COLOSCOPIE

Il sera demandé au patient une certaine nutrition les jours précédant et le jour même de la coloscopie. Une alimentation sans fibres et une solution spéciale lui seront imposées afin de nettoyer complètement son côlon.

Le jour de l'examen, il est nécessaire d’être à jeun et d’avoir pris une douche à l’aide d’un savon antiseptique.

 

DÉROULEMENT DE LA COLOSCOPIE

Le médecin procèdera dans un premier temps à un toucher rectal, nécessaire à l’introduction du coloscope par l’anus.

Le coloscope est un tuyau flexible muni de fibres optiques permettant de visualiser l’intérieur du côlon sur un écran dédié. Il mesure un mètre cinquante de long et un centimètre de diamètre.

De l’air devra être injecté dans le gros intestin durant la coloscopie afin de déplisser la paroi intestinale et de faire progresser le coloscope. Cette injection peut, dans certains cas, être douloureuse si le patient n’a pas été anesthésié.

 

QUELS EFFETS SECONDAIRES OU COMPLICATIONS PEUT-IL Y AVOIR APRÈ UNE COLOSCOPIE ?

Bien que la coloscopie ne soit pas un examen dangereux, elle peut présenter certaines complications, le plus souvent sans gravités :

  • Hématome
     
  • Saignements
     
  • Irritation de la paroi intestinale
     
  • Perforation de la paroi intestinale (rarement)

 

Il est inutile de s’inquiéter d’une coloscopie. Le patient est toujours pris en charge par une équipe médicale qualifiée, spécialisée et entraînée. De plus, si l’examen venait à être plus compliqué que prévu, le fait que celui-ci se passe dans un hôpital écarte tout risque.

 

Notre article complet sur la coloscopie se trouve ici

 

 

Aucun commentaire pour "Coloscopie : préparation et déroulement de l'examen"

Commentez l'article "Coloscopie : préparation et déroulement de l'examen"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.