En plus d'être aromatique, savoureuse et rafraîchissante, la menthe possède des vertus très puissantes pour équilibrer notre système digestif et elle est même reconnue pour traiter le syndrome du côlon irritable.

 

Les bienfaits de la menthe

DE LA MENTHE AU MENTHOL

Menthe verte, menthe des champs, menthe aquatique... toutes les menthes sont utilisées depuis plus de 2 000 ans pour leurs vertus et leur arôme exceptionnels.

La menthe poivrée, quant à elle, est apparue plus récemment. Elle a été découverte en Angleterre au XVIIe siècle et elle est le mélange entre la menthe aquatique et la menthe douce, très riche en menthol (substance qui se cristallise à température ambiante et qui apporte cet effet rafraîchissant).
On lui reconnaît également des vertus anesthésiantes, utiles par exemple en cas de douleurs musculaires.

C'est en 1973 qu'une équipe de chercheurs japonais réussit à synthétiser le menthol.
Mais le menthol n'est qu'un seul des composants de la menthe (qui peut être toxique quand il est concentré).
La plante et son huile essentielle possèdent des propriétés beaucoup plus larges.

 

PLANTE DIGESTIVE

La menthe :

  • stimule l'organisme et en particulier la digestion
  • favorise la contraction des muscles et notamment de l'estomac
  • augmente la production biliaire du foie puis aide la vésicule à évacuer cette bile dans l'intestin, ce qui permet de renforcer la motricité digestive et intestinale pour ainsi mieux digérer.

La menthe peut donc être indiquée en cas de congestion du foie et de tout ce qui peut en dériver comme la constipation, les ballonnements, les nausées, les aigreurs d'estomac ou encore le mal des transports.

Le menthol, naturellement présent dans la menthe est un :

 

UNE AUBAINE POUR LE CÔLON IRRITABLE

Le syndrome du côlon irritable est une pathologie sans gravité mais considérablement dérangeante au quotidien qui se traduit par :

  • des douleurs
  • des ballonnements
  • des flatulences
  • une constipation ou au contraire des diarrhées

Plusieurs études ont démontrées que l'huile essentielle de menthe poivrée permettait une diminution des douleurs avec un effet apaisant sur les spasmes des muscles lisses (ceux qui composent le tube digestif, de l'estomac à l'intestin).

Ici, c'est l'huile essentielle de la plante qui a été étudiée mais les actifs sont tout aussi efficaces dans une infusion.
L'usage de la tisane est ainsi recommandé, surtout qu'elle ne comporte pas les risques de l'huile essentielle.

 

MAIS ENCORE...

La menthe a aussi de nombreuses autres utilisations grâce à ses vertus antiseptiques et anti-inflammatoires.

On l'emploie dans les affections respiratoires, intestinales, buccales ou cutanées, en infusion ou en huile essentielle.

 

QUELQUES EXEMPLES D'UTILISATION DE LA MENTHE

  • Sinusite ou rhinite allergique : en inhalation, la menthe calme l'inflammation et les manifestations allergiques.
    En cas de sinusite, les Amérindiens froissaient des feuilles de menthe fraîches et les inséraient directement dans leurs narines.
  • Etat nauséeux : buvez des infusions et inhalez de l'huile essentielle (tenez le flacon sous votre nez, sans contact)
  • Mal de tête : appliquez 1 seule goutte d'huile essentielle en massant votre front et les tempes, en évitant le contour des yeux
  • Mauvaise haleine : appliquez 1 goutte d'huile essentielle sur votre doigt et frottez vos gencives comme si vous vous brossiez les dents. Salivez puis avalez tranquillement par petites gorgées.
  • Eczéma ou rougeurs cutanées : appliquez des compresses d'infusion de menthe refroidie directement sur la zone à traiter
  • Syndrome du côlon irritable : buvez 2 à 3 infusions par jour

 

LES PRÉCAUTIONS

La menthe, surtout en huile essentielle, doit être utilisée avec précaution car elle contient des cétones, des molécules toxiques pour le système nerveux si elles sont prises à forte dose.
C'est pour cela que l'huile essentielle est contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante et chez les enfants de moins de 12 ans.

En application externe, il faut éviter de l'appliquer pure, sauf en cas de doigt coincé, de piqûre d'insecte ou de mal de tête.
Dans les autres cas, on la diluera à hauteur de 5% maximum dans une huile végétale.

Ne jamais appliquer l'huile essentielle sur une trop grande surface de peau au risque d'abaisser dangereusement la température corporelle.

 

Crédit photo : Mint - gertrudda - Fotolia.com 

Suivant [ENG] 5 natural ways to get rid of flies

Aucun commentaire pour "Les bienfaits de la menthe "

Commentez l'article "Les bienfaits de la menthe "