Vous ne croirez jamais comment cette maman a transformé ses mollets massifs en jambes de gazelle !

© Envato

Lorsqu’on est en situation d’obésité, ou plus simplement que l’on a quelques kilos en trop, la graisse superflue ne fait pas que s’installer sur notre ventre ! En effet, même si elle aime s’y incruster en tant que bedaine, la graisse accumulée se répand un peu partout sur des endroits stratégiques de notre corps.

Ainsi, cou, bras, fesses, cuisses et même nos mollets peuvent vite se retrouver boudinés si l’on se retrouve en surpoids !

Niveau mollets justement, comment se débarrasser efficacement de la graisse qui a pu s’y développer jusqu’à présent ?

Pourquoi nous retrouvons-nous avec de gros mollets ?

Nos mollets ont sensiblement doublé en largeur et l’on ne peut plus enfiler une paire de chaussettes sans que l’élastique de celle-ci n’opprime ces derniers ? Alors c’est que nous avons des mollets boudinés, dont le volume a augmenté à cause d’une certaine prise de poids accumulée sur la durée.

Plus concrètement, c’est le stockage des graisses superflues qui est la principale cause de la formation de gros mollets. En second plan, viennent la rétention d’eau au sein des tissus, ainsi que l’insuffisance veineuse, qui peuvent aussi causer l’apparition de mollets enflés. Mais attention, car il ne faut pas confondre mollets flasques et boudinés par l’excès de graisses ou d’eau, et mollets durs, gonflés et douloureux sur leur face arrière, qui sont les principaux signes d’une phlébite.

Mais revenons à nos mollets boudinés par notre excès de poids : il est heureusement possible de les affiner et de les rendre plus musclés ! Cela en se débarrassant de la masse adipeuse qui s’y est installée, grâce à la pratique d’un sport adéquat.

Comment réussir à mincir des mollets ?

Comme pour toutes les autres parties de notre corps, il est difficile de faire fondre les graisses qui se sont durablement installées autour de nos mollets. Mais cela n’est pas impossible à partir du moment où l’on fait acte de patience et que l’on est motivé(e) pour parvenir à notre but. Le premier effort demandé pour cela, est de suivre à la lettre un régime alimentaire qui puisse nous aider à changer nos habitudes alimentaires.

Ainsi, en mangeant plus varié, sain, et équilibré, l’on est sûr(e) de ne plus ingurgiter des calories en pagaille, qui sont la principale cause de notre prise de poids conséquente. Puis vient le 2eme effort à fournir, qui n’est autre que la pratique d’un sport au quotidien.

Et dans le cas de mollets à affiner, c’est de sports bien spécifiques dont il s’agit pour transformer la graisse en muscles, car on y exerce de multiples flexions plantaires idéales pour affiner nos mollets :

  • Le sprint ou la course à pied ;
  • La natation ou l’aquagym ;
  • Le vélo ou vélo elliptique ;
  • Les sports de combat comme le judo ou le karaté ;
  • Le roller.

Les activités sportives à privilégier pour affiner ses mollets

Ce sont donc des pratiques sportives bien définies qui peuvent nous être d’un grand secours pour retrouver des mollets affinés et sensiblement plus musclés :

Les activités pédestres

Une simple marche à pied journalière d’au moins 30 minutes peut favoriser la perte de graisses au niveau des mollets, même si on lui préférera si possible des courses à pied plus endurantes telles que le sprint ou même le ski de fond.

Les activités aquatiques

Parce que les mollets sont massés longuement par les frottements de l’eau, tous les sports aquatiques sont exemplaires pour faire fondre les graisses qui les boudinent. Ainsi, simple natation, aquagym, aquabike, aqua stretching, sont à privilégier, d’autant qu’ils favorisent le drainage qui participe à la détoxification de notre organisme.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @aquavelo_villebon

Les activités à deux-roues

Tout comme la marche et la randonnée pédestre, les balades à vélo et le vélo elliptique de salle sont des pratiques efficaces pour faire perdre du volume à nos mollets, tout comme à notre corps tout entier.

Les sports de combat et le yoga

Parce que l’on se sert énormément de nos pieds et donc de nos mollets en exécutant des prises de judo, ou des positions plus zen que l’on trouve dans le yoga. Ainsi, nos pieds sont en action, tout comme ils sont souvent posés bien à plat sur la terre ferme, de sorte de raffermir les muscles de nos membres inférieurs.

Les sports à éviter pour ne pas grossir des mollets

A l’inverse, il y a des activités physiques qui devront être évitées si l’on ne veut pas voir ses mollets doubler de volume. Non pas de graisse cette fois-ci, mais bien de musculature archi développée sous l’impact de ces sports des plus virulents au niveau du jeu de jambes qui y sont exercés.

Ainsi, les pratiques du tennis, du football ou de la gymnastique sont à même de doubler le galbe de nos mollets. A un moindre niveau, sont aussi concernés la boxe, les exercices de step ou encore la simple corde à sauter dont raffolent les boxeurs justement !