Epistaxis (saignement du nez) : Définition, Causes, Stopper

Définition 

L’epistaxis est le terme médical désignant les saignements provenant du nez, plus précisément des fosses nasales. Ces saignements sont les conséquences de la rupture de petits vaisseaux sanguins présents dans le nez.

Généralités 

 

Quelles sont les causes du saignement de nez ?

La cause la plus fréquente des saignements de nez reste le fait de se « curer le nez ». Ceci explique pourquoi on retrouve plus de cas chez les enfants que chez les adultes. 

Une sècheresse des fosses nasales, les rendant plus fragiles, augmente le risque d’epistaxis. 

Les autres causes de l’epistaxis sont nombreuses. On compte parmi elles : infection, rhinite, sinusite, introduction d’un corps étranger dans le nez, prise de certains médicaments (anticoagulants, anti-inflammatoires non stéroïdiens, warfarine), fracture du nez, polypes nasaux (tumeurs bénignes), hypertension artérielle, artériosclérose

Plus rarement, les saignements nasaux peuvent être provoqués par : leucémie, cancer du nez, thrombopénie, maladie touchant le foie, coagulopathie héréditaire, syndrome de Rendu-Osler-Weber

 

Comment stopper un saignement de nez ?

La plupart du temps, ces saignements se stoppent d’eux-mêmes au bout de quelques minutes maximum.
Si ce n’est pas le cas, si les saignements sont trop importants ou si la personne atteinte se sent faible ou éprouve des vertiges, il est fortement conseillé de consulter urgemment un médecin afin d’éviter tout risque d’hémorragie trop importante. 

En cas d’epistaxis, la prise d’aspirine est fortement déconseillée. Si elle fait partie d’un traitement prescrit par votre médecin, consultez-le avant.

 

Notre article complet sur l'epistaxis se trouve ici

 

 

Aucun commentaire pour "Epistaxis (saignement du nez) : Définition, Causes, Stopper"

Commentez l'article "Epistaxis (saignement du nez) : Définition, Causes, Stopper"