Diplopie

Grec : diploos : double et ôps : vue

Définition 

La diplopie est la perception de deux images pour un seul objet (c'est donc le fait de voir "double").

 

 

Généralités 

On distingue :

  • La diplopie binoculaire due à un défaut de fusion (superposition) des images de chaque oeil : elle touche les deux yeux;
     
  • La diplopie monoculaire due à la subluxation (luxation incomplète) du cristallin : elle touche un seul oeil.

 

 

 

CAUSES DE LA DIPLOPIE

La diplopie est, la plupart du temps, issue d'une cause ophtalmologique ou neurologique :

  • lésion de la cornée, de l'iris ou du cristallin comme dans la cataracte débutante
     
  • prise de certains médicaments comme les hypnotiques
  • traumatisme de l'orbite : la diplopie est alors due soit à une atteinte musculaire, soit à une atteinte nerveuse directe comme par exemple une plaie. Une fracture de cette zone est susceptible également d'entraîner une atteinte du muscle droit inférieur (par incarcération).
     
  • paralysie des muscles permettant les mouvements du globe oculaire
     
  • tumeur de l'orbite (entraînant quelquefois une exophtalmie : sortie du globe oculaire de son logement). Ce type de tumeur peut être responsable de diplopie soit directement, soit par l'intermédiaire d'une élévation de la tension à l'intérieur du crâne (hypertension intracrânienne). Le plus souvent cela est le résultat d'une paralysie de la sixième paire crânienne. Dans ce cas, le fond d'œil met en évidence un œdème papillaire et le patient présente des maux de tête associés à des nausées et des vomissements en jets.
     

 

 

 

 

  • fracture du rocher : le rocher est une pièce osseuse formant la partie interne de l'os temporal (os pair situé sur le côté du crâne)
     
  • paralysie des nerfs oculomoteurs : les paires crâniennes sont les nerfs rattachés à l'encéphale. Il y a douze paires de nerfs crâniens (un de chaque côté) numérotés de I à XII. les nerfs n° III, IV et VI sont les nerfs moteurs des yeux (contrôlant les mouvements des yeux). Une paralysie de la troisième paire crânienne est quelquefois le résultat d'une fissuration ou d'un anévrisme de la carotide dans son passage à la base du cerveau ou d'une atteinte vasculaire du tronc cérébral.
     
  • myopathie

 

 

Crédit illustrations :
photo :
schémas : Vulgaris Médical

Aucun commentaire pour "Diplopie"

Commentez l'article "Diplopie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.