Articulation astragalo-calcanéenne

1

Définition 

L'articulation astragalo-calcanéenne (en anglais astragalus calcaneal joint) appelée également articulation sous-astragalienne, est constituée par les deux surfaces articulaires qui réunissent les deux os de l'arrière-pied, c'est-à-dire l'astragale du calcanéum. Cette articulation permet les mouvements de bascule du talon sur le côté.

Anatomie 

L'astragale (grec astragalos : osselet), (en anglais astragalus) appelé également talus, est un os appartenant à la partie arrière du tarse (tarse postérieur) qui est situé entre en bas le calcanéus ou calcanéum, et en haut le tibia et la fibula c'est-à-dire le péroné. Le terme talus désigne également la flexion dorsale trop importante de l'articulation tibio-astragalienne. Le tarse est l'ensemble des sept os qui constituent le squelette postérieur du pied. Il forme une voûte rassemblant deux rangées d'os qui sont :

  • Le talus, ou astragale en arrière
  • Le calcanéus ou calcanéum qui surplombe en avant l'os cuboïde
  • Le scaphoïde tarsien ou os naviculaire

Les trois os cunéiformes :

  • 1 médial
  • 1 intermédiaire
  • 1 latéral

Les trois os cunéiformes portent le nom :

  • D'os cunéiforme intermédiaire situé entre l'os cunéiforme médial qui est l'os le plus externe du tarse, et l'os cunéiforme latéral qui est l'os le plus interne du tarse (situé au milieu de celui-ci)
  • D'os cunéiforme médial
  • D'os cunéiforme latéral

 

Aucun commentaire pour "Articulation astragalo-calcanéenne"

Commentez l'article "Articulation astragalo-calcanéenne"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.