Une étude canadienne révèle que consommer du pamplemousse alors que l'on prend des médicaments peut s'avérer dangereux.

Pamplemousse et médicament : attention, danger !

Il y a déjà 20 ans, le même scientifique avait démontré que mélanger pamplemousse et médicaments peut entraîner de graves problèmes de santé pouvant aller jusqu'au décès :

  • problèmes cardio-vasculaires : thromboses veineuses (surtout en cas de prise de pilule contraceptive), vasodilatations excessives, troubles de la conduction cardiaque
  • problèmes musculaires : rhabdomyolyse (destruction de cellules musculaires)
  • problèmes rénaux
  • AVC ou gangrène en cas d'association avec de l'ergotamine  (molécule présente notamment dans certains médicaments contre la migraine)

Ses récents travaux lui ont permis de constater que la liste des médicaments concernés s'était considérablement allongée : il en a identifié 85. Beaucoup sont prescrits dans la vie de tous les jours, et sont pris quotidiennement (traitements anti-infectieux, contre le cholestérol, pour le coeur, contre le cancer, contre la schizophrénie, ...), toujours par voie orale.

Pourquoi l'association pamplemousse-médicament est-elle dangereuse ?
Le jus de pamplemousse contient des substances (les furanocoumarines) qui bloquent l'action d'enzymes indispensables à l'assimilation de certaines molécules : les effets des médicaments sont alors accentués, ce qui peut provoquer un surdosage, et des troubles divers puisque les effets indésirables sont eux aussi décuplés.
La difficulté première pour les médecins est de lier l'aggravation de l'état du patient à une consommation de pamplemousse, à moins de penser à l'interroger spécifiquement sur ce sujet. Les malades de leur côté ne pensent pas toujours à signaler cette consommation, souvent occasionnelle. Or, d'après cette étude, un seul verre peut suffire à provoquer une hémorragie digestive, des troubles respiratoires, des problèmes rénaux, ou même la mort.

D'autres agrumes (les citrons verts et les oranges amères) ont peut-être des effets semblables, mais ils n'ont pas encore fait l'objet d'étude ...

Suivant Une fillette guérie d'une leucémie grâce au virus du sida

2 commentaires pour "Pamplemousse et médicament : attention, danger ! "

Portrait de kettycaramba
J'aime 0

où sont vos sources? Il n'y en a aucune dans l'article!

Portrait de jeanphilippe.rosello
J'aime 0

Cela fait penser à l'effet inverse du millepertuis (plante utilisée contre la dépression en particulier) : en activant les cytochromes il augmente considérablement l'élimination de certains médicaments jusqu'à les rendre inefficaces, ce qui potentiellement peut être dangereux.

Commentez l'article "Pamplemousse et médicament : attention, danger ! "