Une étude canadienne vient de remettre en question les recommandations de repos traditionnellement faites aux femmes enceintes : en pratiquant régulièrement une activité sportive modérée, non seulement elles vivront leur grossesse en meilleure forme et récupéreront plus vite après l'accouchement, mais elles réduiront le risque d'obésité de leur enfant et muscleront son cerveau !

Le cerveau du nouveau-né stimulé par le sport pendant la grossesse

Les chercheurs de l'Université de Montréal et le Centre hospitalier Sainte-Justine ont réparti des femmes enceintes de 4 mois en 2 groupes :

  • les "actives" devaient faire 3 fois par semaine au moins 20 mn d'activité sportive cardio-vasculaire d'intensité modérée (jusqu'à un léger essoufflement)
  • les "passives" ne devaient faire aucun exercice physique

10 à 12 jours après la naissance, ils ont posé sur la tête des nouveaux-nés un bonnet d'électrodes permettant de mesurer l'activité électrique de leur cerveau. Alors qu'ils dormaient dans les bras de leur mère, ils ont été exposés à des sons habituels et à des sons nouveaux. Les électrodes ont permis d'enregistrer la réaction de leur cerveau, notamment la mémoire auditive : étaient-ils capables de reconnaître un son nouveau lorsque celui-ci était répété ?
Les résultats ont été probants : l'activation cérébrale s'est révélée "plus mature chez les bébés dont la mère a été physiquement active pendant la grossesse, ce qui laisse entendre que leur cerveau s'est développé plus rapidement que celui des autres» (Élise Labonté-LeMoyne, une des auteurs de l'étude),

Selon le professeur Dave Ellemberg, qui a dirigé l'étude, «le simple fait de faire de l'exercice pendant la grossesse pourrait changer l'avenir de l'enfant».

L'équipe de chercheurs a d'ores et déjà programmé la prochaine étape de l'étude : quand les enfants auront 1 an, ils évalueront leur développement moteur, langagier et cognitif afin de vérifier si l'écart constaté à la naissance persiste.
 

Voir la vidéo
L'activité physique, la mère et le foetus

Suivant Signalement des effets indésirables des médicaments

Aucun commentaire pour "Le cerveau du nouveau-né stimulé par le sport pendant la grossesse"

Commentez l'article "Le cerveau du nouveau-né stimulé par le sport pendant la grossesse"