Des études ont démontré que la mélatonine ralentit considérablement le développement des tumeurs cancéreuses.

Cancer du sein, cancer de la prostate : la mélatonine bloque le développement de la tumeur

La mélatonine est une hormone secrétée par l'épiphyse (également appelée glande pinéale, située au centre du cerveau).
On l'appelle souvent l'hormone du sommeil : sécrétée essentiellement la nuit, elle régule les rythmes chronobiologiques (alternance veille-sommeil).

On lui connaissait déjà un rôle antioxydant, ainsi qu'une fonction protectrice de l'ADN et une action de renforcement de l'immunité.
Les chercheurs savent désormais qu'elle est capable de bloquer le développement de certains cancers, notamment le cancer de la prostate et le cancer du sein.

Des expériences ont été menées à la fois in vitro sur des cellules cancéreuses, et in vivo sur des souris génétiquement modifiées pour développer un cancer du sein : les résultats ont démontré que les tumeurs étaient beaucoup plus petites quand les souris (ou les cellules) avaient reçu de la mélatonine.

Les chercheurs ont constaté que la mélatonine avait bloqué le développement de nouveaux vaisseaux sanguins (angiogénèse), et par là-même considérablement ralenti le développement de la tumeur qui n'était plus suffisamment irriguée.

Si on ne sait pas encore expliquer exactement comment la mélatonine agit dans ces cas précis, nul doute que cette découverte permettra une avancée dans la prise en charge des cancers.

Source : Eurekalert

Crédit photo : Scientist examining samples​ - © lily​ - Fotolia.com

Lire également :

Cancer du sein : un nouveau traitement révolutionnaire

Cancer de la prostate : dépistage précoce grâce aux chiens !

Dépistage du cancer du sein : une prise de sang suffit !

Cancer du sein : certains antihypertenseurs accusés d'accroître les risques

Le cancer le plus meurtrier chez la femme n'est pas celui que l'on croit

Manger trop de viande rouge augmenterait le risque de cancer du sein

Grains de beauté et cancer du sein peuvent être liés

La vitamine E et le sélénium impliqués dans le cancer de la prostate

Prévention du cancer : les 10 règles à suivre

Cancer du sein : 11 recommandations pour se protéger au quotidien

 

Suivant Les chiens peuvent détecter les cancers

Aucun commentaire pour "Cancer du sein, cancer de la prostate : la mélatonine bloque le développement de la tumeur"

Commentez l'article "Cancer du sein, cancer de la prostate : la mélatonine bloque le développement de la tumeur"