Une consommation quotidienne de viande rouge à la trentaine augmenterait de 22 % le risque de cancer du sein. C’est ce qu’affirme une récente étude américaine publiée dans le British Medical Journal. Explications de cette nouvelle découverte et solutions pour se protéger dans notre article. 

Manger trop de viande rouge augmenterait le risque de cancer du sein

Le cancer du sein touche chaque année 1.7 millions de nouvelles femmes. En 2012, 6.3 millions de femmes vivaient avec un cancer du sein diagnostiqué.
Suite à notre article sur le risque accru de cancer du sein lié aux grains de beauté, nous traitons aujourd’hui le sujet de la viande rouge qui serait responsable de l’augmentation de risques de cancer du sein.

Pour vous informer et comprendre le lien entre cancer du sein et grains de beauté, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur le cancer du sein, cliquez ici. 

L’étude américaine qui a découvert ce nouveau risque portait sur 2830 femmes atteintes de cancer du sein et suivies depuis plus de 20 ans. Les chercheurs se sont penchés sur les données nutritionnelles et médicales de chacune d’entre elles et ont constaté qu’une alimentation riche en certaines sortes de viandes (bœuf, porc et mouton) augmentait le risque de cancer du sein. Ils ont même réussi à chiffrer l’augmentation du risque pour chaque repas : 13 %.

Bien que les liens entre viande rouge et cancer du sein ne soient pas encore tout à fait établis, la piste privilégiée des chercheurs reste celle des composés formés lors de la cuisson de la viande et notamment des amines hétérocycliques.

Comment se protéger ?

Les chercheurs ont également découvert que la consommation de viande blanche, de poissons et de légumes diminuait le risque de cancer du sein.
Selon eux, manger chaque jour de la viande blanche (volaille par exemple) à la place de la viande rouge diminuerait le risque de 17 %. Et consommer davantage de poissons et de légumes le diminuerait de 14 %.

Cette « protection » serait liée à la présence de fibres et de phytoestrogènes dans les légumes.
Rappelons simplement qu’une alimentation saine et équilibrée ne peut être que bénéfique à notre santé. 
 

Voir également

Cancer du sein : 11 recommandations pour se protéger au quotidien

Cancer du sein : certains antihypertenseurs accusés d'accroître les risques 

Désodorisant et cancer du sein

 

Crédit photo : Filet mignon juteux sur la plaque avec choux de Bruxelles sur fond noir - Francesco Perre - 123rf.com

Suivant Alzheimer : l’effet protecteur du régime méditerranéen

Aucun commentaire pour "Manger trop de viande rouge augmenterait le risque de cancer du sein"

Commentez l'article "Manger trop de viande rouge augmenterait le risque de cancer du sein"