Thymus

Grec : thumos : excroissance charnue.

Définition 

Le thymus est l'organe lymphoïde situé derrière le sternum, devant la trachée, et dont le volume diminue après la deuxième année de la vie.

Les organes lymphoïdes sont constitués de tissu (ensemble de cellules) responsable des défenses immunitaires chez l’homme.

Généralités 

Le thymome se développe dans l'espace qui sépare les deux poumons c'est-à-dire le médiastin et à partir des vestiges du thymus.

Il s'agit d'une tumeur qui s'observe essentiellement entre l'âge de 30 ans et de 60 ans.

Classification 

Il est possible de différencier trois variétés de thymomes :

  • Le type médullaire qui est relativement rare et qui concerne les individus à partir de 60 ans. Il sagit d'une tumeur le plus souvent bénigne.
  • Le type cortical qui est une tumeur maligne concernant les individus jeunes et qui, dans un quart des cas, s'accompagne de myasthénie.
  • Le type intermédiaire le plus souvent bénin.

Anatomie 

Les organes lymphoïdes, où mûrissent des cellules particulières appelées les lymphocytes, sont :

Le thymus est constitué de deux lobes de grandes dimensions chez l'enfant, et est quasi inexistant chez l'adulte. À la fin de la vie, le thymus est transformé en tissu adipeux (graisse).
Chez le nourrisson, le thymus se situe à la base du cou sous le sternum jusque dans le médiastin (cavité située dans le thorax entre les deux poumons et contenant le cœur, recouvert partiellement par le thymus chez l'enfant jeune).
Globalement, le thymus peut être comparé à un chou-fleur dont chaque lobe est divisé en lobules qui sont séparés par des cloisons. Chaque bouquet du « chou-fleur » comprend une partie périphérique appelée le cortex (écorce) et une partie centrale, la médulla.
L'atrophie du thymus qui survient après l'adolescence voit sa zone corticale disparaître plus vite que sa zone médullaire. Chez quelques individus, il persiste néanmoins quelques fragments : on parle alors de révolution. D'autre part, la région médullaire contient des structures, les corpuscules thymiques ou corpuscules de Hassall, qui contiennent des cellules en phase de dégénérescence, dont le rôle n'est pas établi avec certitude.

Aucun commentaire pour "Thymus"

Commentez l'article "Thymus"