Faire du sport permet de mieux vieillir. On le disait depuis longtemps, restait à le prouver : c'est ce qu'a fait une équipe de chercheurs de l'Université de Cardiff qui a publié récemment dans le PLOS (Public Library Of Science) les résultats d'une étude de longue haleine.
Où l'on découvre entre autres que les bienfaits de l'exercice physique ne sont pas réservés aux grands sportifs !

Le sport contre la démence sénile, ça marche !

Depuis 1979, soit pendant plus de 30 ans, les chercheurs ont mesuré l'impact de différents comportements sur la survenue de démence sénile (de type Alzheimer) en observant une cohorte de 2235 personnes âgées de 25 à 49 ans.

 

5 facteurs principaux sont apparus comme essentiels : 

  • faire régulièrement de l'exercice physique
  • ne pas fumer
  • de pas consommer d'alcool en excès
  • manger équilibré
  • ne pas être en surpoids

Un esprit sain dans un corps sain
Juvenal, poéte latin, l'avait compris dès le 1er siècle de notre ère : mens sana in corpore sano !

Et en effet, parmi les 5 facteurs permettant de diminuer le risque de démence sénile, c'est l'activité sportive qui a l'impact le plus fort. Et pas besoin pour cela de fréquenter assidûment une salle de gym : 30 mn de marche rapide chaque jour et une alimentation équilibrée vous assurent déjà une bonne hygiène de vie.

Ne vous dispensez cependant pas des autres critères : en respectant 4 de ces 5 facteurs, vous diminuerez de 60% votre risque de déclin cognitif et de démence !

Lire également :
Alzheimer : les signes annonciateurs
Pertes de mémoire liées à l'âge : bientôt un traitement ?
Impact de l'exposition aux champs électromagnétiques sur la maladie d'Alzheimer
Mémoire sémantique, mémoire explicite, mémoire épisodique
Mémoire immédiate, mémoire de travail et mémoire à long terme
 

Suivant La canneberge, une mine de bienfaits

Aucun commentaire pour "Le sport contre la démence sénile, ça marche !"

Commentez l'article "Le sport contre la démence sénile, ça marche !"