Synovite villeuse ou polypoïde

Définition 

La synovite villonodulaire est une maladie relativement rare, de cause inconnue, se caractérisant par une atteinte des articulations chez l'adulte jeune, le plus souvent le genou, au cours de laquelle on constate une augmentation du volume de la membrane synoviale (membrane fabricant le liquide synovial).

 

Généralités 

La synovite villonodulaire correspond à une prolifération de la membrane synoviale dont on ne connaît pas avec précision la physiopathologie, c'est-à-dire le mode de survenue et le déroulement de cette maladie. 
Des articulations les plus souvent concernés sont (par ordre décroissant) :

  • Le genou.
  • La hanche.
  • La cheville.
  • Le pied.
  • L'épaule.

 

 

Épidémiologie 

Les individus le plus souvent concernés sont ceux ayant un âge compris entre 30 et 50 ans.

Classification 

Il est nécessaire de distinguer deux formes cliniques c'est-à-dire deux types de synovites villonodulaires :

  • La forme diffuse qui est plus fréquente que la précédente, et qui concerne l'ensemble de la membrane synoviale.
  • La forme qui se localise et qui comporte des nodules au niveau de la membrane synoviale.

Aucun commentaire pour "Synovite villeuse ou polypoïde"

Commentez l'article "Synovite villeuse ou polypoïde"