Parodontopathie

Définition 

La parodontopathie désigne l'ensemble des affections touchant les tissus de soutien des dents. L'ensemble de ces tissus est appelé parodonte.

Généralités 

La parodontopathie, est la cause principale de la perte des dents chez l'adulte jeune (30 ans).

Classification 

On distingue :

  • La parodontopathie superficielle qui se caractérise par :
    • L'atteinte des gencives de manière isolée.
    • La présence d'une inflammation entraînant des saignements au moment du brossage, ou de n'importe quel contact avec la gencive.
    • L'évolution de la parodontopathie superficielle est réversible, à condition d'effectuer un détartrage régulier, et de se soumettre à une hygiène dentaire satisfaisante, et efficace.
  • La parodontopathie profonde se caractérise par :
    • La présence d'une inflammation des tissus profonds du parodonte aboutissant à leur destruction.
    • Dans ce cas, les patients présentent tout d'abord une mobilité accrue des dents due à la perte du support dentaire.
    • L'évolution se fait parfois vers la chute des dents qui sont de plus en plus mobiles.

Anatomie 

Le parodonte est l'ensemble des structures qui permettent d'assurer la fixation et le soutien de la dent à l'intérieur des maxillaires. Il comprend :

  • Le cément, qui est le tissu qui recouvre la racine de la dent.
  • Le ligament alvéolodentaire ou desmodonte qui est constitué d'un tissu fibreux et élastique permettant de relier la dent à l'os.
  • L'os alvéolaire qui constitue la partie superficielle de la mâchoire.
  • La gencive (parodonte superficiel) qui est une portion de muqueuse recouvrant l'os alvéolaire, et entourant la dent au niveau du collet.

Aucun commentaire pour "Parodontopathie"

Commentez l'article "Parodontopathie"