Maladie de Fauchard

Grec : puon : pus, rhein : couler.

Définition 

La maladie de ​Fauchard (en anglais pyorrhoea), également appelée pyorrhée alvéolo-dentaire, est une affection due à l'action délétère (néfaste), sur les dents, de la plaque dentaire et du tartre.

Épidémiologie 

La maladie de Fauchard se rencontre essentiellement chez les arthritiques (personnes présentant une atteinte articulaire), et chez les diabétiques.

Classification 

La plus fréquente des parodontites est la parodontite chronique, concernant le plus souvent le jeune adulte. Moins fréquemment, on constate chez l'adolescent une parodontite dont l'apparition est brutale, et dont l'évolution est rapide : il s'agit de la parodontite juvénile aiguë. Quelquefois, cette affection qui entraîne des douleurs lancinantes des gencives, s'accompagne d'une altération de l'état général, telle que de la fatigue, voire de la fièvre. Elle traduit une carence immunitaire du patient.

Ce dernier présente une gencive qui se décolle de la dent, et qui change de couleur (devenant violette). Le patient présente une haleine fétide. Les dents les plus fréquemment concernées sont les incisives du bas, et les premières molaires.

Anatomie 

Le parodonte désigne l'ensemble des structures qui permettent d'assurer la fixation et le soutien de la dent à l'intérieur des mâchoires. Il est constitué :

  • Du cément, c'est-à-dire du tissu minéralisé qui recouvre la racine de la dent.
  • Du ligament alvéolodentaire, appelé également desmodonte, qui est un tissu fibreux élastique reliant la dent à l'os, et permettant d'amortir les pressions que subissent les dents au moment de la mastication, et de la déglutition des aliments.
  • De l'os alvéolaire, qui est la partie superficielle de la mâchoire creusée de petites alvéoles où sont implantées les racines des dents.
  • De la gencive, qui est la portion de la muqueuse buccale recouvrant l'os alvéolaire.

Aucun commentaire pour "Maladie de Fauchard"

Commentez l'article "Maladie de Fauchard"