Herpès néonatal

Définition 

L'herpès néonatal « banal » se traduit pour l'apparition de boutons gênants qui ne fait courir aucun danger à un enfant.
À l'opposé un nouveau-né qui se contamine par l'herpès génital provenant de sa mère au moment de l'accouchement est beaucoup plus dangereux.

Classification 

La présence d'herpès chez le nouveau-né se traduit de plusieurs manières :

1) Premier tableau :

  • Début de la maladie herpétique entre le cinquième et le dixième jour après l'accouchement, se traduisant par :
    • Une éruption de vésicules
    • De la fièvre
    • Des convulsions
    • Une hépatosplénomégalie (augmentation de volume du foie et de la rate)
    • Des troubles de la coagulation sanguine
  • Evolution
    • La mortalité est fréquente (80 %)
    • Les séquelles neurologiques sont graves chez environ la moitié des enfants survivant à cette infection.

2) Deuxième tableau :

  • Méningo-encéphalite (inflammation des méninges et de l'encéphale) survenant entre 1 et 3 semaines après la naissance avec :
    • Une hyperthermie (fièvre)
    • Des convulsions
  • Evolution
    • Mortalité dans 50 % des cas
    • Séquelles neurologiques chez les survivants.

3) Troisième tableau

  • Contamination à travers le placenta en cas de prématurité ou d'infections congénitales se traduisant par :
    • Un ictère (jaunisse)
    • Une hépatosplénomégalie (augmentation de volume du foie et de la rate)
    • Une microcéphalie (volume du crâne plus petit que celui des individus de même âge et de même sexe)
    • Des convulsions
    • Une choriorétinite : inflammation de la choroïde et de la rétine. La choroïde constitue la partie arrière de l’uvée (tunique de l’œil contenant des vaisseaux et comprenant la choroïde, le corps ciliaire et l’iris). La rétine est la couche de cellules recouvrant le fond de l’œil et permettant de transformer les rayons lumineux en une sensation visuelle décodée par le cerveau.

Aucun commentaire pour "Herpès néonatal"

Commentez l'article "Herpès néonatal"