Canal atrioventriculaire commun (persistance du)

Définition 

Malformation du cœur due à une déformation de l'endocarde (tunique interne du cœur) se traduisant par des communications anormales entre les ventricules entre eux et les oreillettes entre elles, communications normalement inexistantes. Autrement dit, il existe une communication à travers le septum auriculaire (paroi séparant les deux oreillettes) et à travers le septum ventriculaire (paroi séparant les deux ventricules). À cela s'ajoute un orifice entre l'oreillette et le ventricule du même côté (à travers les valvules mitrale à gauche, et tricuspide à droite).

Généralités 

La communication atrioventriculaire constitue environ 5 % des cardiopathies (maladies cardiaques) d'origine congénitale.Cette anomalie survient assez couramment chez les nourrissons atteints du syndrome de Down. Il s'agit d'une aberration chromosomique appelée également trisomie 21 ou mongolisme et se caractérisant par un handicap sur le plan mental associé à une apparence physique particulière. Le syndrome de Down touche en moyenne 1 enfant sur 800.

Classification 

Plusieurs formes sont possibles, comprenant de façon isolée ou combinée :

  • Une communication interventriculaire haute

  • Une communication interauriculaire basse

  • Une anomalie de la valvule mitrale

  • Une anomalie de la valvule tricuspide.

    Aucun commentaire pour "Canal atrioventriculaire commun (persistance du)"

    Commentez l'article "Canal atrioventriculaire commun (persistance du)"