9 choses à savoir sur l'orgasme

Définition 

 

L'orgasme, ce pic paroxystique survenant lors d'une relation sexuelle, apporte bien plus qu'un plaisir intense. 
Découvrez 9 faits inattendus sur l'orgasme.

Généralités 

1. L'orgasme atténue les migraines

Les endorphines produites durant l'orgasme disposeraient de vertus antidouleurs.
En effet, des chercheurs allemands déclarent que dans 60% des cas, l'orgasme durant les rapports sexuels contribuerait à apaiser les douleurs liées aux migraines.
Cependant, l'orgasme pourrait aggraver ces dernières dans 1/3 des cas.

 

2. L'orgasme peut se produire durant un accouchement

Le psychologue clinicien et sexologue Thierry Postel a déclaré en 2013, bien que ce chiffre soit minime, que 0,3% des femmes auraient ressenti des sensations orgasmiques pendant leur accouchement, notamment lors des accouchements sans anesthésie péridurale ou sous anesthésie péridurale dite inefficace.

 

3. L'orgasme permettrait de se confier plus facilement

Généralement, l'orgasme procure un sentiment de bien-être car des ocytocines sont libérées dans le corps.
L'ocytocine est surtout connue pour être l'hormone de l'amour mais aussi celle de la confiance.
De ce fait, après avoir expérimenté un orgasme, une personne sera plus apte à se confier à son partenaire.

 

4. L'orgasme serait un allié pour la santé cardiovasculaire

Une étude réalisée en 2002 sur 914 hommes a démontré que le risque de développer une maladie cardiovasculaire était moins élevé chez les hommes ayant plus de rapports sexuels que chez ceux qui n'en ont pas ou peu.
De plus, quelques études ont soulevé le fait qu'avoir 3 orgasmes par semaine contribuerait à réduire de 50% le risque de maladies cardiovasculaires.

 

5. L'orgasme diminuerait les risques de cancer du sein et de la prostate

La libération d'ocytocines au cours de l'orgasme contribuerait à réduire les risques de cancer du sein.
Concernant les hommes, 3 éjaculations par semaine réduiraient de 15% le risque de cancer de la prostate.

 

6. L'orgasme serait bénéfique pour le cerveau

L'orgasme serait beaucoup plus bénéfique pour le cerveau que certaines activités mentales telles que les mots croisés ou le sudoku, qui n'activeraient que des régions limitées du cerveau alors qu'un orgasme activerait le cerveau dans son ensemble.

 

7. Certaines femmes sont susceptibles d'avoir un orgasme en faisant du sport

La contraction de certains muscles durant une activité physique pourrait déclencher un orgasme chez certaines femmes.
Ce dernier peut survenir :

  • durant des exercices qui stimulent les abdominaux

  • durant des exercices de lever de poids

  • en pratiquant du yoga

  • en faisant du vélo

  • en faisant marche à pied

  • en courant

 

8. Certains hommes peuvent avoir un orgasme sans éjaculer

Ce phénomène peut survenir pour diverses raisons :

  • l'éjaculation dite rétrograde : au lieu d'être évacué, le sperme se dirige en arrière, vers la vessie

  • à cause de la prise de certains médicaments

  • mais l'éjaculation peut aussi être volontairement retenue ou ne se produit plus suite à des orgasmes répétés

 

9. 10 à 15% des femmes ne peuvent pas avoir d'orgasmes

Certaines femmes sont anorgasmiques, c'est-à-dire qu'elles sont incapables d'atteindre l'orgasme, quelles que soient les stimulations sexuelles. Mais ces dernières ressentent quand même du plaisir.
Ce phénomène peut être :

  • primaire, c'est-à-dire que la femme n'a jamais connu d'orgasme

  • secondaire : la femme a déjà connu l'orgasme mais n'arrive plus à l'atteindre   

 

Crédit photo : Here they will never finfd us - gpointstudio - Shutterstick.com

Aucun commentaire pour "9 choses à savoir sur l'orgasme"

Commentez l'article "9 choses à savoir sur l'orgasme"