Coma (chez un diabétique)

Définition 

Le coma est une des complications, susceptibles de survenir chez un diabétique. Il peut également survenir pour des raisons indépendantes au diabète.

Généralités 

Les accidents hypoglycémiques (liés à une dose insuffisante de sucre dans le sang), sont susceptibles de survenir au cours du traitement du diabète par insuline.

  • Il peut s'agir d'une dose administrée de manière excessive, alors que les besoins en insuline sont diminués.
  • Il peut s'agir également d'une dose d'insuline habituelle, qui devrait être modifiée et qui n'a pas été modifiée. C'est le cas lorsqu'un repas est retardé par exemple, ou lorsqu'un repas est sauté, lorsqu'une activité physique est plus intense que d'habitude, lorsqu'un stress survient.

Classification 

Il existe plusieurs variétés de coma diabétiques (liste non exhaustive) :

  • Le coma survenant à la suite d'une acidocétose par carence ou insuffisance d'apport en insuline médicamenteuse. Le diabète se caractérise par un manque, ou une mauvaise utilisation de l'insuline dans le sang, secondaire à un déficit de fabrication de cette hormone par le pancréas. Cette maladie débute brutalement, et si elle n'est pas traitée, elle aboutit à une autre maladie appelée l'acidocétose. L'acidocétose correspond à une élévation excessive de l'acidité du sang, due à une accumulation d'éléments appelés corps cétoniques. Ces corps cétoniques sont des produits chimiques :
    • L'acétone.
    • L'acide bétaoxydobutyrique.
    • L'acide diacétique.
  • L'acidocétose s'observe, quand des individus restent une longue période sans s'alimenter. L'acidocétose est observée également, lorsqu'il existe des vomissements importants et prolongés. Dans le cas du diabète insulinodépendant, c'est-à-dire que le malade nécessite de l'insuline, pour rééquilibrer son diabète, l'acidocétose correspond à une complication du diabète sucré, qui se caractérise par le fait que le glucose (sucre), ne rentre pas ou mal, dans les cellules où il est nécessaire. Les cellules vont devoir utiliser d'autres constituants comme combustible pour fonctionner. Elles s'orientent alors vers les acides gras, qui sont les éléments de base des corps gras contenus dans le sang, mais dont la dégradation va entraîner la formation d'autres éléments chimiques, qui vont alors s'accumuler dans le sang, les corps cétoniques. L'acidocétose est secondaire à l'insulinopénie importante, c'est-à-dire la baisse de la quantité d'insuline, qui a pour rôle de faire baisser le taux de sucre dans le sang. Ceci entraîne une élévation du taux de sucre dans les urines et la présence de sucre dans les urines (glycosurie) provoque une diurèse osmotique (augmentation de la quantité d'eau dans l'urine) entraînant du même coup une quantité importante de sodium (sel) provenant du sang. Cette perte d'eau pour l'organisme est à l'origine de ce que l'on appelle une hyperosmolarité extracellulaire (augmentation de la concentration en dehors des cellules qui constituent l'organisme). Ceci attire l'eau de l'intérieur des cellules vers l'extérieur, et est responsable d'un degré variable de déshydratation de la cellule, et secondairement d'une hypovolémie (diminution de la quantité de sang circulant). Parallèlement on constate une perte importante de potassium également due au catabolisme cellulaire (destruction des cellules) et au fait que les reins laissent passer (fuir) du potassium (fuite rénale).
  • Le coma survenant par accumulation d'acide lactique. Ceci survient généralement quand le diabétique présente une infection grave ou un collapsus cardio-vasculaire (impossibilité pour les principaux organes de l'organisme d'assurer leur fonction circulatoire entre autres). Cette variété de coma est également susceptible de survenir après absorption de phenformine à doses trop importantes. L'absorption de phenformine peut également être dangereuse chez un patient présentant une insuffisance de filtration rénale (insuffisant rénal). L'acide lactique est un produit fabriqué par l'organisme à la suite d'une mauvaise oxygénation des tissus. La phenformine est une molécule entrant dans la composition de médicaments hypoglycémiants plus précisément normoglycémiants c'est-à-dire ayant pour but de normaliser la glycémie (taux de sucre dans le sang).
  • Le coma hypoglycémique est lié à une chute du taux de sucre dans le sang due à un excès d'insuline ou de médicaments hypoglycémiants oraux. Il s' agit de médicaments utilisés chez le diabétique non insulinodépendant (nécessitant pas d'insuline pour équilibrer son diabète)

Aucun commentaire pour "Coma (chez un diabétique)"

Commentez l'article "Coma (chez un diabétique)"