Aiguille

Latin : aculus : aiguë.

Définition 

Une aiguille est une tige creuse dont la pointe est aiguisée, utilisée pour effectuer des ponctions (prélèvements par aspiration) et des injections (rajouts par pression). Elle peut être montée sur une seringue (du grec : surinx qui signifie conduit long et étroit, en anglais syringe), c'est-à-dire une petite pompe de forme cylindrique en matière plastique. Dans ce cas, elle permet d'injecter un médicament (entre autres) ou de prélever un échantillon de liquide d'un organisme.

Généralités 

Le cathéter est également une tige creuse permettant d'injecter et de ponctionner, mais plus longue et plus rigide que l'aiguille.
Le trocart, appelé également trois-quarts, est un instrument dont le but est de pratiquer des ponctions. Comme l'aiguille, il est constitué d'une tige métallique de forme cylindrique et terminée par une pointe triangulaire comportant trois arêtes très coupantes. D'autre part, à la différence de l'aiguille, le trocart est contenu dans une canule ne laissant émerger que la pointe. Une fois la ponction effectuée, la canule reste dans les tissus dans lesquels elle a pénétré, facilitant ainsi l'évacuation du liquide.

L'aiguille présente à l'une de ses deux extrémités un embout adapté de manière standard à toute les seringues. Autrement dit, une même aiguille peut, dans l'ensemble, être montée sur n'importe quelle seringue indépendamment de sa taille, en dehors des seringues très volumineuses.
L'autre extrémité de cette tige creuse est biseautée de façon à permettre une meilleure pénétration dans les tissus au moment de la piqûre.

La piqûre, contrairement à l'idée que se font certains, n'est pas l'aiguille montée sur la seringue mais le geste de la main et du bras dont le but est l'introduction de l'aiguille dans la zone du corps où l'on désire effectuer la ponction ou l'injection.

La seringue est soit une seringue manuelle, c'est-à-dire dont le piston est manipulé par les doigts de la main qui procède à la piqûre, soit électrique c'est-à-dire dont le piston de la seringue est propulsé par l'intermédiaire d'un moteur électrique remplaçant les doigts de la main. Dans ce cas, l'aiguille est munie d'un embout permettant d'adapter une tubulaire de perfusion (goutte à goutte).

Les aiguilles sont en acier inoxydable ou en nickel. Autrefois, elles étaient stérilisables, maintenant elles sont jetables et ne servent donc qu'une seule fois. Vendues par unité ou le plus souvent par boîte de 100, les aiguilles sont présentées dans une sorte de blister individuel qui les protège de l'environnement et de ce fait les maintient stériles.
Parfois, l'aiguille est montée directement sur la seringue, prête à être employée, mais toujours sous protection.
Les aiguilles de mésothérapie sont souvent vendues par boîte de 100, et dans ce cas ne sont pas montées sur la seringue. En pharmacie, elles sont vendues par unité dans un petit sachet de plastique contenant à la fois une aiguille de gros calibre (rose) pour effectuer le mélange médicamenteux que l'on désire injecter au patient et une aiguille de mésothérapie pour effectuer l'injection sous cutanée.

Aucun commentaire pour "Aiguille"

Commentez l'article "Aiguille"