Les chiens sont capables de détecter de nombreux cancers : c'est ce que confirment plusieurs études menées par différentes équipes de recherche médicale dans le monde.

Les chiens peuvent détecter les cancers

Tout a commencé presque par hasard : une femme a remarqué que son chien reniflait sans cesse le grain de beauté qu'elle avait sur la jambe. Une analyse a révélé qu'il s'agissait d'une tumeur cancéreuse.

Les scientifiques se sont penchés sur son cas, et ont émis l'hypothèse que les chiens pouvaient repérer les cancers grâce à leur odorat qui, on le sait depuis longtemps, est beaucoup plus développé que celui des humains. 
Ils ont donc conclu que les cellules cancéreuses devaient dégager une odeur particulière : en effet, le cancer modifie les cellules, et les chercheurs se sont intéressés aux "marqueurs volatils", c'est-à-dire à des molécules spécifiques présentes dans l'air expiré mais aussi dans les effluves de sueur et d'urine.

Cancer de la prostate : le 1er cas démontré de dépistage par les chiens
Comme nous l'expliquions dans un précédent article, il a été démontré que les chiens peuvent détecter le cancer de la prostate.

En France : collaboration entre les scientifiques et l'Armée française
Le Pr Olivier Cussenot, directeur du Groupe de Recherches Cliniques et chef de service d'urologie à l'hôpital Tenon, a pris contact avec le Ministère de la Défense : en effet, les méthodes de dressage des chiens par l'armée sont extrêmement performantes (les chiens sont dressés pour repérer des explosifs, ou de la drogue entre autres).
Une expérience a donc été menée avec un Malinois : au départ, il devait trouver sa balle pour pouvoir jouer avec.
Puis, la balle a été remplacée par un tissu imbibé de l'urine d'un homme atteint du cancer de la prostate.
Enfin, le chien devait retrouver parmi plusieurs tissus imbibés d'urine celui qui provenait d'un malade atteint du cancer de la prostate. Il obtenait alors sa récompense.

Ailleurs dans le monde : des expériences toujours concluantes
L'expérience a été élargie de par le monde à d'autres types de cancers : cancer du sein, cancer du poumon, cancer de la vessie, cancer de l'ovaire, cancer du colon.
Là aussi, les chiens ont détecté la présence de cellules cancéreuses, ce qui laisse supposer que la molécule présente en cas de cancer est la même, quel que soit le type de cancer.
À noter que les chiens appartenaient à différentes races : malinois, berger allemand, caniche nain, ...

Partout, des résultats spectaculaires
Les résultats sont partout exceptionnellement probants, avec souvent des taux de réussite avoisinant les 100%.

Vers un développement de "nez artificiels"
Il n'est cependant pas possible d'utiliser cette capacité des chiens à grande échelle : en effet, le dressage des chiens prend du temps, un chien ne peut faire qu'un nombre limité d'exercices chaque jour, et il faudrait dès lors dresser trop de chiens.
Mais cette découverte a lancé un nouvel axe de recherches : le nez électronique, qui devrait permettre des tests non invasifs de dépistage du cancer.

Crédit photo : Hundegruppe - © hemlep - Fotolia.com

Lire également :

Mélanome : 5 signes pour le reconnaître

Cancer de la prostate : dépistage précoce grâce aux chiens !

Dépister le cancer du poumon grâce à l'haleine ?

Cancer du col de l'utérus : bientôt un dépistage à faire soi-même

Dépistage : bientôt un seul test pour 3 cancers ?

Dépistage du cancer du sein : une prise de sang suffit !

Cancer du sein, cancer de la prostate : la mélatonine bloque le développement de la tumeur

Suivant Fumer endommage le cerveau

Aucun commentaire pour "Les chiens peuvent détecter les cancers"

Commentez l'article "Les chiens peuvent détecter les cancers"