Système rétothélial

1

Définition 

Le système rétothélial (ou réticulo-endothélial) est un ensemble de cellules disséminées dans l'organisme, organisées en réseau et particulièrement dans le foie (cellules de Kupffer), les glandes lymphatiques, la moelle osseuse et la rate entre autres.

Ce système possède diverses fonctions dont :

  • la fabrication des éléments du sang
     
  • la destruction des corps considérés comme étrangers
     
  • l'immunité

 

 

Généralités 

On distingue 2 systèmes :

  • Le système des phagocytes mononucléés issus des monocytes : ce système est constitué de macrophages (histiocytes) présents dans certains tissus de soutien comme le tissu conjonctif, mais également dans la moelle osseuse, la rate, les ganglions, les alvéoles pulmonaires, les cellules de Küpffer du foie (qui constituent environ 30 % de toutes les cellules du foie, elles ont la forme d'étoiles, et constituent le revêtement de l'intérieur des vaisseaux sanguins. Dans le foie, ces cellules sont situées en bordure des capillaires sinusoïdes, qui sont de tout petits vaisseaux permettant de drainer le sang dans le foie. Les cellules de Küpffer, font partie des cellules réticulo-endothéliales, c'est-à-dire possédant les capacités des macrophages d'absorption et de digestion des corps étrangers).
     
  • Le système des cellules de soutien qui se différencie du précédent et dont on ne connaît pas exactement les rapports avec lui. Ce système est constitué des cellules entrant dans la composition du sang, de l'intérieur des vaisseaux et des fibroblastes, qui sont des cellules en forme de fusée, issues des cellules conjonctives (tissu de remplissage et de soutien rencontré fréquemment dans l'organisme et contenant des fibres élastiques et du collagène). Ces cellules ont la caractéristique d'être en voie de prolifération, de multiplication. Les fibrocytes sont les mêmes cellules arrivées à maturité. Par rapport aux précédentes, les cellules du système de soutien présentent une activité phagocytaire faible.

 

PHYSIOLOGIE

Le système réticulo-endothélial effectue globalement l'épuration de l'organisme.

Il participe au système immunitaire mais non spécifiquement. Son rôle est la phagocytose par l'intermédiaire des macrophages qui absorbent immédiatement toutes les particules étrangères comme les parasites, les bactéries, les débris de cellules mortes et les produits inutilisables par l'organisme.

Il joue un rôle dans la fabrication du complément. C'est un système constitué d'enzymes fabriquées à partir de protéines (globulines) et présentes dans le tissu sanguin (et plus particulièrement dans le plasma qui est la fraction liquide du sang). Le complément total est constitué de 11 composants numérotés de C1 à C9 qui interviennent les uns après les autres, dans une réaction en chaîne qui participe au système immunitaire antigène-anticorps jouant de ce fait, un rôle très important dans la lutte contre les maladies infectieuses. Le rôle du complément est essentiellement la destruction des antigènes. L'attaque se fait spécifiquement lorsque celui-ci est reconnu par l'anticorps. Le complément possède également des propriétés neutralisantes et destructrices. Cette substance intervient sur deux types de voies :

  • la voie d'activation, qui est la voie classique la mieux connue
     
  • la voie alterne de l'activation

Peuvent intervenir dans cette activation en chaîne des inhibiteurs ou inactivateurs qui sont susceptibles d'arrêter le déroulement.

Il collabore à la fabrication des lysosomes (enzymes). Il a un rôle important dans la synthèse de l'interféron, qui est une substance fabriquée par l'organisme et ayant des propriétés antivirales et anticancéreuses, susceptibles de s'adapter au fonctionnement immunitaire (système permettant à l'organisme de se défendre). Il existe donc un rapport étroit entre les interférons et les capacités du système immunitaire. Les interférons font partie des cytokines. Ce sont de petites protéines sécrétées par différents types de cellules, ayant une action régulatrice et stimulatrice du système immunitaire. Ils sont fabriqués par les globules blancs.

Il participe à la synthèse des anticorps, qui sont des protéines spécialisées produites par le système immunitaire, c'est-à-dire le système chargé d'organiser notre défense lors de l'agression de notre organisme par un virus, une bactérie, un champignon. Ce mécanisme immunitaire répond également à un contact avec une substance étrangère à l'organisme que l'on appelle antigène, et qu'il est capable de reconnaître spécifiquement

Le système réticulo-endothélial est en relation directe avec le tissu ou système lymphoïde. Ce système correspond à un ensemble de cellules que l'on retrouve dans certains organes et qui est responsable des défenses immunitaires chez l'homme. Ces organes lymphoïdes sont les endroits où mûrissent des cellules particulières appelées les lymphocytes :

 

 

 

 

Aucun commentaire pour "Système rétothélial"

Commentez l'article "Système rétothélial"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.