Atélectasie

Grec : atélês : incomplet et ektasis : extension.

Définition 

L'atélectasie est une pathologie de l'appareil respiratoire.

Elle correspond à l'affaissement des alvéoles de tout ou partie d'un des deux poumons.

L'autre caractéristique, de cette pathologie, est l'absence de ventilation, alors que la circulation sanguine de la partie du poumon concernée par l'atélectasie continue à fonctionner normalement.

                                                                                                                

Généralités 

La ventilation est la quantité d'air entrant dans les poumons (inspiration) par minute.

C'est-à-dire la quantité d'air qui ventile les alvéoles pulmonaires et participe aux échanges gazeux avec le sang.

                                                                                                                 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Classification 

Les pathologies s'accompagnant d'atélectasie (liste non exhaustive) sont :

  • Le syndrome de VACTEL - VATER, étudié en 1973, correspond à des anomalies touchant :
    • L'ensemble de malformations de la colonne vertébrale avec absence de perforation de l'anus (imperforation ou atrésie anale).
    • L'atteinte de la trachée et de l'œsophage à type de fistule trachéo-œsophagienne.
    • L'affection cardiaque de nature congénitale.
    • Une malformation du radius et des membres.
  • La lévocardie (du latin laevus : gauche et du grec kardia : coeur, en anglais laevocardia) appelée également sinistrocardie, se caractérise par le positionnement anatomique anormal du cœur, dans la partie gauche du thorax. On distingue deux types de lévocardie :
    • Les lévocardies acquises, appelées également sinistroversions : le cœur est refoulé par une collection de liquide situé entre les plèvres pulmonaires (membranes de recouvrement et de protection des poumons) ou par une tumeur. Certaines sont le résultat d'une attraction par des adhérences des plèvres, une perte d'élasticité ou une atélectasie des poumons à gauche.
    • Les lévocardies congénitales, elles sont dues à des anomalies très rares de position du cœur, au cours desquelles le cœur est à gauche (individu ayant un situs inversus de l'ensemble des viscères). Le situs inversus correspond à l'inversion de place des viscères, d'origine congénitale (les organes habituellement situés d'un côté du corps sont de l'autre côté), de façon totale ou partielle (dans ce cas, les organes ont simplement une déviation de leur position normale).
  • La dysplasie broncho-pulmonaire de Northway, Rosan et Porter (en anglais bronchopulmonary dysplasia), correspond à une anomalie, survenant chez des bébés prématurés et concernant le développement des poumons. Ces lésions sont dues à un type de traitement particulier lié à l'utilisation de l'oxygène de façon intense (oxygénothérapie) employé sous la forme d'une technique que les spécialistes appellent ventilation à pression positive intermittente. Les symptômes de la DBP sont :
    • Détresse respiratoire entraînant une destruction locale (nécrose bronchiolaire) de certaines zones du poumon apparaissant très rapidement.
    • Collection de liquide (œdème) associée à une perte de fonction des bronchioles (petites bronches).
    • Atteinte du tissu de soutien à ce niveau entraînant un emphysème.
    • Perte d'élasticité du tissu pulmonaire situé entre les alvéoles (fibrose interstitielle). Cette affection régresse néanmoins chez à peu près la moitié des enfants, et évolue vers la guérison, laissant tout de même quelques perturbations mises en évidence par les épreuves fonctionnelles respiratoires. Certains enfants présentent d'autre part un rachitisme. D'autres enfants ont une évolution péjorative due à des infections de l'appareil broncho-pulmonaire avec, ou pas, une insuffisance respiratoire d'évolution brève, avec un arrêt de fonctionnement de la partie droite du cœur.
  • L'hypopneumatose (terme issu du grec hupo : sous et pneuma, atos : souffle, en anglais incomplete atélectasis)correspond à l' affaissement incomplet des alvéoles des poumons s'accompagnant d'une diminution (atrophie) de la zone des poumons concernée par cette modification des tissus pulmonaires. L'hypopneumatose est le résultat d'une diminution du passage aérien à l'intérieur des bronches.
  • L'embolie pulmonaire s'accompagne d'atélectasies focales (sécrétion exagérée des muqueuses bronchiques). Ceci est mis en évidence par le signe de Fleischner : il s' agit d'images apparaissant sous forme de lignes ou de disques, s'observant sur les radiographies du thorax. L'embolie pulmonaire est due à une oblitération des artères pulmonaires par un corps étranger, le plus souvent un caillot sanguin.​
  • La dextrocardie (terme issu du latin dexter : à droite, et du grec kardia : cœur ; en anglais dextrocardia) : position du cœur dans la moitié droite du thorax. Les dextrocardies sont le résultat d'un refoulement du cœur par une structure plus ou moins volumineuse, comme par exemple une tumeur apparaissant à l'intérieur du thorax (intrathoracique), ou une collection liquidienne entre les plèvres pulmonaires (membranes de recouvrement et de protection des poumons). Quelquefois, le cœur est  positionné vers la droite, à cause de l'adhérence des plèvres, et d'une perte élasticité des tissus avec ou pas un affaissement des alvéoles pulmonaires (atélectasie). Les pathologies au cours desquelles survient une dextrocardie sont (liste non exhaustive) :

 

Aucun commentaire pour "Atélectasie"

Commentez l'article "Atélectasie"