Percussion du thorax

Latin : percutere : frapper.

Définition 

De façon générale c'est une méthode permettant d'examiner des organes et des cavités internes. Elle repose sur l'appréciation de la sonorité ou de la résonance qui est produite par le tapotement de l'extrémité des doigts sur la zone de peau de la région que l'on désire explorer. On constate soit une augmentation de la sonorité (tympanisme), soit une diminution de la sonorité (matité). Ce geste s'effectue soit directement sur différentes zones du corps, soit par l'intermédiaire de la main qui est posée à plat sur le thorax.

Historique 

Méthode décrite scientifiquement pour la première fois par Leopold Auenbrugger en 1761 et faisant partie de la consultation en pneumologie, permettant de provoquer un son dont la tonalité est variable selon l'état physique du poumon.

Classification 

La modification des sons perçus lors de la percussion est liée à certaines pathologies des poumons :Une sonorité diminuée ou absente correspond (entre autres) à une pneumonie, une atélectasie, une fibrose (perte d'élasticité des tissus pulmonaires), un épanchement pleural, une pachypleurite.Une sonorité augmentée s'observe (entre autres) quand le patient présente un pneumothorax ou un emphysème pulmonaire.

Aucun commentaire pour "Percussion du thorax"

Commentez l'article "Percussion du thorax"