Aérobie

Grec : aêr : air, et bios : vie

Définition 

Aéorobie se dit des microbes ayant besoin de la présence d’oxygène (contenu dans l’air) pour vivre et se multiplier.

Le contraire d’aérobie est anaérobie.

Généralités 

Le terme d’aérobie caractérise également le fonctionnement (métabolisme) d’autres composants vivants qui nécessitent de l’oxygène

L’exemple le plus courant est celui du processus musculaire, processus aérobie, qui se déclenche environ trois minutes après le début de l’exercice et qui peut durer longtemps à condition que les cellules soient convenablement approvisionnées en oxygène

En cas d’exercices très intenses, l’organisme a un besoin d’énergie supplémentaire ou complémentaire qu’il obtiendra par un processus anaérobie. Ceci a pour conséquence la sécrétion d’acide lactique, dont l’accumulation dans les muscles est à l’origine de crampes.

Historique 

Aérobie est un terme créé par Pasteur.

Classification 

On distingue :

  • Les espèces aérobies strictes, comme :
    • Les mycobactéries.
    • Les champignons.
    • Neisseria Pseudomonas, qui nécessitent pour se reproduire une concentration en oxygène au moins égal à celle de l’air.
  • Les espèces qui vivent uniquement en présence d’une petite quantité d’oxygène (inférieure à celle de l’air) : c’est le cas de campylobacter par exemple.
  • Les bactéries à la fois aérobies et anaérobies, qui se reproduisent aussi bien en présence qu’en absence d’oxygène. Ces espèces ont la caractéristique de fabriquer de l’énergie provenant de réactions de fermentation. En effet, les micro-organismes appartenant à cette espèce, utilisent la fermentation comme un mécanisme de dégradation grâce à l’utilisation d’enzymes (anaérobie).

 

Aucun commentaire pour "Aérobie"

Commentez l'article "Aérobie"