Végétation adénoïde

Définition 

Les végétations adénoïdes correspondent à une augmentation du volume des amygdales du pharynx situées en arrière de la paroi postérieure du rhinopharynx (cavité faisant communiquer le nez avec le pharynx), et survenant chroniquement (dans le temps).

Généralités 

Les amygdales sont des formations lymphoïdes en forme d'amande, situées au fond de la bouche, sur le pourtour du pharynx.

Les amygdales les plus importantes, et les plus volumineuses, sont les amygdales palatines, de part et d'autre de la luette (appendice en forme de cône faisant suite au palais et située en arrière de celui-ci).

L'amygdalite constitue l'inflammation des amygdales.

Classification 

On distingue :

  • Les amygdales pharyngiennes situées à l'arrière-fond des fosses nasales. L'augmentation de volume de ces follicules constitue les végétations adénoïdes.
  • Les amygdales linguales situées à la base de la langue (face dorsale de la langue)
  • Les amygdales vélopalatines situées sur la face postérieure du voile du palais. Ces organes ont une longueur de 13 à 18 mm, de forme ovoïde. Chaque amygdale palatine est située entre les piliers du voile du palais
  • Les amygdales tubaires situées autour des orifices de la trompe d'Eustache. La trompe d'Eustache est le conduit de nature cartilagineux et osseux, allant de la cavité située derrière le tympan jusqu'au pharynx (partie du pharynx correspondant aux fosses nasales) plus précisément le naso-pharynx. Elles sont appelées également amygdales de Gerlach ou amygdales de la trompe.

2 commentaires pour "Végétation adénoïde"

Portrait de felicasa
J'aime 0

puis je avoir plus de detail encore svp

Portrait de ManonVulgaris
J'aime 0

Bonjour,

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser dans la section Questions/Réponses du site ! :)

Bonne continuation

Commentez l'article "Végétation adénoïde"