Fosses nasales (définition, anatomie)

Définition 

Les fosses nasales ou cavités nasales au nombre de deux, comprennent :

  • Une partie antérieure (en avant), s'ouvre à l'extérieur par deux orifices : les narines.
  • Une partie postérieure (en arrière), s'ouvre par deux orifices dans le rhinopharynx (extrémité située à la partie supérieure du pharynx) par l'intermédiaire des choanes («entonnoirs»). 

Il s'agit de cavités remplies d'air, situées au-dessus et en arrière du nez, au milieu du visage.

Anatomie 

La partie supérieure des fosses nasales est tapissée d'une muqueuse, appelée muqueuse pituitaire où l'on rencontre des cellules sensorielles olfactives (permettant de prendre conscience des odeurs).

Les cornets correspondent à l'ensemble des structures osseuses contenues dans les fosses nasales. Ces structures forment, trois saillies allongées d'avant en arrière appelées :

  • Le cornet inférieur.
  • Le cornet moyen (sous lequel s'ouvre le méat, ou orifice moyen qui est l'orifice de drainage des sinus).
  • Le cornet supérieur.

Ces projections osseuses sont recourbées, et chaque cornée délimite un sillon inférieur, ou méat. L'ensemble de ces cornets est recouvert par une muqueuse (couche de cellules recouvrant l'ensemble des organes creux de l'organisme, en contact avec l'air).

Le rôle des fosses nasales est de réchauffer, d'assainir l'air inhalé, c'est-à-dire inspiré (qui pénètre dans les poumons) mais aussi de permettre l'olfaction (odorat).

Anatomiquement les fosses nasales ont pour limite :

  • En avant : l'orifice piriforme.
  • En arrière : l'orifice choale.
  • En haut : l'os nasal et l'ethmoïde.
  • Sur les côtés (latéralement) : le maxillaire, l'ethmoïde, et le cornet nasal inférieur.

Le palais, constitué de l'os palatin et de l'os maxillaire, sépare la cavité buccale (en bas) de la cavité nasale (en haut).

La prolongation des fosses nasales, se fait à l'avant vers le nez et les narines, et à l'arrière par le pharynx. Les ostias sont des orifices qui relient les fosses nasales des sinus paranasaux. L'innervation des fosses nasales se fait par l'intermédiaire du nerf facial.

En bas la vascularisation est assurée essentiellement par l'artère sphénopalatine provenant de la carotide externe. Les artères ethmoïdales antérieures et ethmoïdales postérieures présentent deux anastomoses avec le réseau carotidien externe participant également à la vascularisation des fosses nasales.

                                                                               

Aucun commentaire pour "Fosses nasales (définition, anatomie)"

Commentez l'article "Fosses nasales (définition, anatomie)"